Mathieu Grondin lance le livre Soyez heureux: 10 commandements à mettre en pratique

Le «code du bâtiment» du bonheur

Le bonheur, ça se travaille, croit fermement l'ingénieur-marathonien-gestionnaire-père... (Photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le bonheur, ça se travaille, croit fermement l'ingénieur-marathonien-gestionnaire-père de famille Mathieu Grondin.

Photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Mathieu Grondin est un gars profondément heureux. C'est lui qui le dit. Il en a pris la pleine mesure lors d'un voyage familial à Cuba en 2014, alors qu'il courait près de la mer au lever du jour. L'idée de partager ses réflexions sur le bonheur lui est alors venue tout naturellement.

«J'ai réalisé que mon bonheur n'était pas vraiment attribuable à la chance. Il dépendait aussi de la façon dont je gérais ma vie. Je pense sincèrement que le bonheur, ça se travaille. Et qu'on contrôle notre destinée bien plus que ce qu'on a tendance à le croire. Ce qui nous arrive est aussi la somme de nos choix», croit Mathieu Grondin dur comme fer.

C'est donc cette «mécanique» du bonheur qu'il a voulu transmettre, d'abord, à ses trois enfants de 6, 8 et 10 ans. Le livre qu'il écrirait leur serait remis à l'aube de leur vie adulte, comme un legs. «Je me disais que si je venais à disparaître avant qu'ils deviennent adultes, je n'aurais pas pu leur transmettre ma façon de voir la vie», dit-il de façon réaliste.

Cet ingénieur-marathonien-gestionnaire-père de famille leur avait déjà inculqué l'importance d'une saine alimentation, du sport et de l'éducation. Mais il souhaitait désormais aller plus loin dans son enseignement, en leur rappelant que le bonheur ne tombe pas du ciel. «Être heureux, ça demande des efforts, des principes de base et une certaine discipline. Je voulais qu'ils sachent comment se construire une vie heureuse, pas juste par hasard.»

En s'appuyant sur le monde du sport, de la science et de la gestion, l'homme de 41 ans s'est mis à la tâche. Ou plutôt au plaisir. Entre 300 et 400 heures ont été consacrées à la rédaction de son livre. De ses réflexions sont nés les «dix commandements» du bonheur, à raison d'un par chapitre.

Mathieu Grondin y aborde notamment les thèmes des passions, du besoin de s'accomplir, du goût de l'effort, de l'importance du moment présent et de la maîtrise du stress.

Les parallèles avec la course à pied y sont bien sûr incontournables. «C'est un plan d'entraînement pour être heureux !», lance-t-il, convaincu que le cerveau peut être conditionné au même titre que le corps.

Un livre pour tous

Vous aurez compris que ce qui était, à l'origine, destiné à sa progéniture a pris en cours de route une tournure grand public. Mathieu Grondin s'est vite rendu compte que son propos avait une teneur universelle.

Après avoir approché une dizaine d'éditeurs, son manuscrit a finalement été retenu par Béliveau Éditeur. Une fois peaufiné, le produit final est devenu un livre de 180 pages intitulé Soyez heureux: 10 commandements à mettre en pratique, qui atterrira sur les tablettes des libraires cette semaine.

En toute simplicité, Mathieu Grondin rappelle qu'il n'est ni un athlète d'élite, ni une sommité dans son domaine, ni un père ou un mari parfait. Loin de lui l'idée de faire la morale aux gens. Il espère seulement faire profiter les lecteurs de ses réflexions.

«Ce n'est pas un livre de recettes avec des ingrédients et une méthode, insiste M. Grondin. C'est plus un code du bâtiment avec des principes de base. Les gens en feront ce qu'ils voudront», dit-il, en soulignant que son ouvrage ne flirte pas avec la spiritualité ou le mystique.

Heureux de ce nouvel accomplissement, il écarte néanmoins l'idée d'un second bouquin. «Je ne pense pas en écrire un autre. Dans celui-ci, j'ai tout donné de ce que je sais de la vie.»

Il ne refuserait pas, toutefois, les invitations à donner des conférences dans les écoles secondaires ou les cégeps.

Pour aider les jeunes - et pas seulement ses enfants - à s'échafauder une vie heureuse, en sachant «comment ça marche».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer