Un café autour de l'environnement

Pascal Bonin était l'invité du café-rencontre annuel du... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Pascal Bonin était l'invité du café-rencontre annuel du conseil de quartier 2, hier matin.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le conseil de quartier 2 de Granby a rencontré quelques citoyens, hier matin, dans le cadre de son 9e café-rencontre annuel. Environ 25 personnes ont eu l'occasion de découvrir le tout nouveau site web du conseil de quartier et de poser des questions au maire Pascal Bonin sur l'avenir du lac Boivin et la gestion des déchets.

Un tout nouveau site internet a effectivement été mis en ligne grâce à l'implication bénévole d'un groupe de citoyens. Tout visiteur peut y retrouver les activités organisées par le conseil citoyen, les dossiers prioritaires de même qu'un bref historique de l'organisme. Fière du travail accompli, Sandy Torres a offert une visite guidée en tout début de rencontre.

Invité par le conseil du quartier 2 pour l'occasion, le maire Pascal Bonin a pu discuter de ce qui préoccupait principalement les résidents présents: l'usine de tricompostage et le lac Boivin.

Tricompostage

Curieux de connaître la suite des choses après l'abandon du projet de centre de tricompostage par la MRC Haute-Yamaska, un citoyen a questionné M. Bonin sur ses intentions et les raisons qui l'ont poussé à appuyer le maire de Sainte-Cécile-de-Milton, Paul Sarrazin, dans sa résolution pour abandonner le projet vieux de dix ans.

Selon M. Bonin, un partenariat public-privé (PPP) est un casse-tête restrictif qui oblige les donneurs de contrats à utiliser certaines technologies. D'autant plus qu'un tel contrat est incompréhensible s'il n'est pas interprété par une firme, dit-il. «Après dix ans sur ce projet, encore aujourd'hui on ne sait pas si le terrain qui devait accueillir l'usine pouvait l'accueillir», souligne-t-il.

La mentalité a aussi changé envers, notamment, le compostage résidentiel. À cela s'ajoute le fait que 93% des boues de la station d'épuration des eaux sont revalorisées, alors que le but d'une telle usine, il y a une décennie, quand aucune boue n'était revalorisée, était de tenir ce rôle. Sans compter l'évolution de la technologie depuis.

«La voie est ouverte à beaucoup plus de choses», laisse entendre le maire.

Ce sera aux maires de la MRC, dont la première rencontre à ce sujet est prévue le 27 avril, de déterminer les orientations à prendre. M. Bonin préfère effectivement travailler de concert avec ses collègues maires plutôt que de faire cavalier seul. Il promet tout de même que le prochain projet sera un appel d'offres standard, sans PPP et facile à comprendre.

Lac à guérir

Les citoyens ont aussi eu l'occasion de discuter des causes des problèmes du lac Boivin. Tous ne s'entendent pas sur les solutions. Un imposant travail devra être fait dans le bassin versant du lac et devra impliquer les autres municipalités, selon le plan d'action présenté le 14 avril. Mais l'apparence du lac est aussi importante pour certains.

«Enlever l'herbe dans le lac n'aide rien», affirme Pascal Bonin. «Pour moi, au moment où on met la faucardeuse dans le lac, c'est qu'on a abandonné.»

Il croit que la meilleure solution est de faire du lac artificiel un véritable lac en le creusant. La profondeur moyenne est de quatre pieds et les rayons du soleil n'ont aucun mal à se rendre au fond, d'autant plus qu'il n'y a pas de strates permettant la survie d'un écosystème. Mais «jamais le ministère de l'Environnement ne nous laissera creuser le lac, on peut oublier ça», dit-il.

Devant les discussions animées qu'il a eues avec ses concitoyens, le maire confie qu'il s'agit de l'un des pires dossiers à manoeuvrer. «Là où j'hésite, c'est que malgré les efforts, est-ce que la résultante va plaire aux citoyens? se questionne-t-il. L'apparence du lac va être relativement la même et les gens vont dire que rien n'a été fait.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer