Fête et espoir se côtoieront

Marie-Josée Gadoury a représenté son fils Jean-Gilles, qui... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Marie-Josée Gadoury a représenté son fils Jean-Gilles, qui est porte-parole du 11e Relais pour la vie de Cowansville.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Bromont) Fête et espoir se côtoieront le temps d'une nuit à Cowansville. Le 11e Relais pour la vie de Cowansville célèbrera une fois de plus la vie, mais rendra également hommage aux gens qui ont perdu la leur dans un combat contre le cancer. La date et la programmation ont été annoncées hier, à l'aéroport Roland-Désourdy.

«Cette année, on a l'occasion d'avoir un porte-parole en or, a lancé Cédric Laigniel, agent de développement de la Société canadienne du cancer (SCC). C'est le jeune Jean-Gilles Gadoury.» Le garçon de 9 ans a effectivement été approché par le comité d'organisation pour être porte-parole de l'événement, dont les fonds servent à la recherche sur le cancer, à la prévention et au soutien des personnes touchées par cette maladie.

«Jean-Gilles aurait aimé ça être là, a confié sa mère, Marie-Josée Gadoury. Malheureusement, il est à l'hôpital. Il a attrapé un virus et, à l'hôpital, il a attrapé un autre virus.» Hospitalisé pour un rhume, le jeune greffé à la santé fragile, en raison de son système immunitaire à plat, a attrapé la bactérie C. Difficile, bien répandu à l'hôpital de Montréal pour enfants. À cela s'ajoute l'adénovirus, qui met en danger sa greffe de moelle osseuse.

Il y a à peine quelques mois, c'est Jean-Gilles qui donnait des spectacles pour amasser de l'argent pour les enfants malades. Maintenant qu'il a lui-même connu le cancer, il veut s'impliquer davantage.

Objectif: 110 000$

Dans la région, 2200 personnes reçoivent le support de la SCC et 1900 personnes recevront le diagnostic du cancer cette année, selon M. Laigniel. L'organisation espère que 26 équipes s'inscriront, pour 260 participants - comme en 2014 -, et que 110 000$ seront récoltés. Quatre-vingts survivants sont attendus et on souhaite vendre 1500 luminaires.

Le Relais pour la vie de Cowansville se déroulera une fois de plus au Centre de la nature de la ville du même nom, le 6 juin, en même temps que la fête des voisins. Les organisateurs invitent d'ailleurs les participants à former des équipes avec leurs voisins pour l'occasion.

Dany St-Pierre, président d'Excavation St-Pierre et Tremblay, a accepté la présidence du comité d'organisation. Il prend donc la relève de Jeannette Boulais. «C'est vraiment un défi humain, une expérience humaine. Solliciter les gens avec les conjonctures actuelles, c'est difficile», a-t-il dit. Mais il se dit prêt à relever le défi.

La nuit sera animée. Musique, artistes et surprises sont au rendez-vous, prévient Cédric Laigniel. Un avant-goût du volet musical a été donné, hier, avec quelques chansons interprétées par Édouard Lagacé, un chanteur de la relève. Un concours est aussi offert aux capitaines d'équipes qui s'inscriront avant le 6 mai, où un vol en avion au-dessus de la région de Brome-Missisquoi sera offert. Les survivants du cancer courent enfin la chance de remporter une «Journée de rêve», un concours lancé l'an dernier et qui revient une fois de plus cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer