Gala Génération Avenir: les «dragons» ont craqué pour Michaël Langlois

Le gala Génération Avenir a repris le concept... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Le gala Génération Avenir a repris le concept de Dans l'oeil du dragon pour faire Dans l'oeil de GA (Génération Avenir), où les finalistes dans six catégories devaient vendre les mérites de leur entreprise. -

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le propriétaire de la Mercerie Jules Demers, Michaël Langlois, est ressorti grand gagnant, toutes catégories confondues, du gala Génération Avenir, qui se tenait samedi à l'hôtel Castel, à Granby. Il a également été récompensé dans la catégorie «commerce propriétaire».

La soirée avait cette année pour thème Dans l'oeil de GA, pour Génération Avenir, en référence à l'émission Dans l'oeil du dragon.

Les finalistes dans six catégories devaient «se vendre» devant 200 convives et trois dragons «maison». Pour ce faire, 75% de la note d'un participant allait à la qualité du cahier de candidature, et 25% à sa performance devant les trois juges: Isabelle Brochu, directrice générale du Centre d'aide aux entreprises, Yves Pronovost, propriétaire des deux pubs MacIntosh et Charles Roy, comptable fiscaliste. La lumière se fermait sur chacun d'eux une fois le temps écoulé.

Les trois dragons locaux donnaient alors une note qui était aussitôt compilée. «La formule donne l'opportunité aux jeunes gens d'affaires de se mettre de l'avant et nous permet une meilleure connaissance de leur entreprise ainsi que de leurs réalisations», commente Karyne Viau, coordonnatrice du gala et présidente de Génération Avenir.

Lauréats

Benoît Racine, propriétaire de O'kiné Massothérapie, est reparti avec les prix de jeune entrepreneur, service propriétaire, et le prix personnalité La Voix de l'Est. Simon Legault-Bélanger, de BDC, s'est illustré dans la catégorie «professionnel et implication sociale». Dans la catégorie Cadre/Représentant/Employé/Travailleur autonome, Christian Grenier, de RBC, est reparti avec les honneurs, et dans celle de Manufacturier propriétaire/Agroalimentaire, Alexandre Picard, de Toile Picard marine, a été couronné. Sébastien Cloutier, de Proprio Direct, a remporté le prix du président, et Marie-Ève Roy, des Mollets frisquets, le prix coup de coeur du jury.

Le chanteur Jérôme Couture et Impulso Flamenco ont offert des prestations durant la soirée.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer