2240 000$ de projets verts pour Renaissance lac Brome

La Ville de Lac-Brome aménagera des noues sur... (photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La Ville de Lac-Brome aménagera des noues sur les rues Pine et Ellson pour contrôler les eaux de ruissellement, une idée de Renaissance lac Brome. La Ville de Granby a eu recours à cette méthode en 2013 sur la rue Saint-André en 2013.

photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) Encore du travail de terrain à faireRenaissance lac Brome continuera de mettre la main à la pâte cette année. Le groupe environnemental pilotera quatre importants projets pour mieux contrôler les eaux de ruissellement sur le pourtour du lac Brome. Pour faire le travail, il dispose de 240 000$ obtenus de la Fédération canadienne des municipalités et de la Ville de Lac-Brome.

«On a fait un virage terrain en 2014 en s'impliquant directement dans les projets pour améliorer le lac et on va continuer dans ce sens-là», soutient James Wilkins, président de Renaissance lac Brome (RLB). «On pense qu'on peut jouer un rôle important.»

RLB croit avoir trouvé la solution pour endiguer les problèmes de ruissellement sur la rue Conference, dans le secteur de Knowlton, qui affectent la qualité de l'eau du lac. Un bassin de sédimentation sera d'abord aménagé au haut de la rue Conference pour capter l'eau qui arrive des terrains surélevés. Ensuite, l'asphalte qui recouvre les fossés de la rue sera enlevé et ceux-ci seront entièrement refaits avec un empierrement. Douze seuils seront aménagés pour ralentir l'écoulement de l'eau lors d'averse et pour capter une partie des sédiments.

Le deuxième projet prévoit rediriger l'eau provenant des fossés de la rue Conference, une fois qu'elle passera sous le chemin Lakeside, le long du sentier pédestre vers des milieux humides situés non loin. Le coût de ces deux projets est estimé à près de 100 000$.

Le troisième projet de contrôle des eaux de ruissellement concerne le secteur du Domaine Brome. Ici également, les eaux de ruissellement nuisent à la santé du lac, explique Pierre Beaudoin de RLB. Les travaux prévoient l'aménagement de fossés avec empierrement, des noues ainsi qu'un jardin de pluie au bout pour absorber l'eau. Un montant de 75 000$ est réservé pour ce projet.

Le secteur urbain est également dans les plans d'intervention de Renaissance lac Brome. Des noues seront aménagées sur les rues Pine et Ellson pour capter l'eau lors d'averse et de fonte de la neige. Un budget de 50 000$ est prévu.

Tous ces travaux seront réalisés par les employés du service de la voirie de la Ville de Lac-Brome.

RLB planche aussi sur un important projet de végétalisation des berges du ruisseau Quilliams. Une demande de subvention de 128 000$ est à l'étude à Environnement Canada, a dit M. Beaudoin.

Le secteur visé est une grande terre agricole en zone inondable, située près de la réserve faunique Quilliams-Durrull dans le secteur de Foster. En collaboration avec trois agriculteurs, RLB veut planter des arbustes des deux côtés du ruisseau pour élargir la bande riveraine de cinq mètres sur une distance de 2,6 kilomètres.

L'année 2014 a marqué un tournant pour Renaissance lac Brome puisqu'il a été reconnu comme organisme de bienfaisance, a signalé M. Wilkins. Cela lui permet de remettre des reçus d'impôt lorsqu'il reçoit des dons.

Il peut aussi accepter des dons de terrains pour les transformer en réserve naturelle. «On veut commencer à explorer ça cette année», a dit M. Wilkins.

RLB, qui compte 889 membres, a amassé 36 000$ l'année dernière.

 

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer