Pas de deuxième mandat pour Jacob

Malade, le député fédéral de Brome-Missisquoi, Pierre Jacob,... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Malade, le député fédéral de Brome-Missisquoi, Pierre Jacob, ne sollicitera pas un deuxième mandat lors des élections prévues le 19 octobre prochain.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Pierre Jacob ne demandera pas aux électeurs de lui donner un deuxième mandat. Le député néo-démocrate Brome-Missisquoi combat la maladie et ne se représentera pas lors des élections qui sont prévues le 19 octobre prochain.

«C'est une décision difficile. J'adore mon travail de député. Rencontrer les gens, les aider à régler leurs problèmes, pousser pour faire avancer des dossiers régionaux: c'est un travail important que j'ai toujours accompli avec la plus grande fierté», a-t-il dit hier matin par voie de communiqué.

M. Jacob est hors circuit depuis le 16 octobre, date à laquelle il a annoncé se retirer temporairement en raison de problèmes de santé. Des représentants du Nouveau Parti démocratique ont indiqué hier que le député n'accorderait aucune entrevue.

La nature de sa maladie n'a pas été dévoilée. On a seulement appris qu'il a rencontré des médecins spécialistes. «Malheureusement, je combats présentement la maladie et je dois y consacrer mon temps et mes énergies», a dit le député. «Je compléterai mon mandat comme député de Brome-Missisquoi, mais mes médecins m'ont conseillé de me reposer. Je vais y aller à mon rythme, ce qui serait incompatible avec une campagne électorale.»

En plus de sa maladie, M. Jacob se remet encore d'une fracture de la hanche subie entre Noël et le Jour de l'An après avoir chuté sur de la glace.

M. Jacob a été élu député de Brome-Missisquoi le 2 mai 2011.

Le président de l'Association du Nouveau Parti démocratique de Brome-Missisquoi, Marcel Lapierre, ignore quelle maladie afflige M. Jacob. Il sait seulement que le député se trouve chez lui. «Il se repose. Sa santé, c'est maintenant sa priorité», a-t-il souligné.

M. Lapierre a vanté le travail de M. Jacob en tant que représentant des citoyens de la région à la Chambre des communes. «C'est un très bon monsieur, jovial, souriant. Il était très présent dans la circonscription, pour rencontrer les gens et les associations. Il a fait un très bon travail.»

Investiture

L'annonce que M. Jacob ne sera pas de la course pour le NPD survient deux jours après que l'Association néo-démocrate de Brome-Missisquoi eut reçu le feu vert pour tenir son assemblée d'investiture. Elle aura lieu le samedi 18 avril à l'Auberge Lakeview de Lac-Brome, a confirmé M. Lapierre.

Deux candidats sont déjà en lice pour succéder à M. Jacob comme représentant du parti dans Brome-Missisquoi: Catherine Lusson, une résidante de Bromont, et Yves Mondoux, un résidant d'Austin. Deux autres personnes pourraient déposer leur bulletin de candidature d'ici le 30 mars, date limite, a dit M. Lapierre.

M. Mondoux, un animateur de télévision, a déjà brigué les suffrages pour le NPD lors des élections du 14 octobre 2008. Il se présentait dans la circonscription de Sherbrooke. Mme Lusson est l'attachée politique de M. Jacob à son bureau de Magog.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer