Martin Cauchon achète La Voix de l'Est et cinq quotidiens régionaux.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
La Voix de l'Est

Gesca a décidé de se départir de ses six quotidiens régionaux, qui sont vendus à Groupe Capitales Médias, une société dirigée par l'ancien ministre libéral Martin Cauchon, pour un montant qui n'a pas été précisé.

Le Soleil de Québec, Le Droit d'Ottawa, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, La Tribune de Sherbrooke,Le Quotidien de Saguenay et La Voix de l'Est de Granby, ainsi que leurs sites web respectifs, sortent du giron de la filiale de Power Corporation (TSX:POW), qui conserve toutefois le quotidien La Presse.

En conférence de presse, mercredi à Québec, M. Cauchon a expliqué cette acquisition par la volonté d'avoir une «presse régionale forte» et d'en assurer le maintien.

«Il était important de sortir les quotidiens du groupe Gesca, a-t-il dit. On va se réunir entre nous. (...) On va se redonner notre personnalité.»

M. Cauchon sera épaulé par Claude Gagnon, qui dirigeait depuis 2009 les quotidiens régionaux de Gesca et qui conserve ses fonctions de président et éditeur du Soleil. Les équipes de direction de chacun des quotidiens demeurent les mêmes.

M. Cauchon a reconnu qu'il y avait un certain «inconfort» au sein des quotidiens régionaux de Gesca depuis l'arrivée, il y a quelques années, de la version pour tablette électronique de La Presse, La Presse+.

«Dans un contexte où l'on mettait l'accent sur La Presse+, la question se posait: qu'est-ce qu'il y avait de ce modèle pour les médias régionaux? Petit à petit, on les fondait à l'intérieur. Petit à petit, on était en train d'édulcorer un peu (leur) personnalité», a-t-il dit.

M. Cauchon n'a toutefois pas remis en question le modèle développé par la filiale de Power Corporation.

L'ex-député fédéral n'a pas voulu dire si cette transaction entraînerait des réductions de personnel au sein des quotidiens régionaux.

De son côté, le président de Gesca, Guy Crevier, a affirmé que cette transaction s'inscrivait dans la volonté de se concentrer sur le développement de La Presse+.

«Cette transaction est positive pour les deux parties, car elle permettra tant à La Presse qu'à l'acquéreur de poursuivre leurs objectifs respectifs», a-t-il indiqué, par voie de communiqué.

Il y a un peu plus d'un an, lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de Power Corporation, les dirigeants du conglomérat, André et Paul Desmarais, avaient prévenu que les quotidiens régionaux de Gesca devraient se redéfinir sous peine de disparaître.

Ils avaient également écarté un scénario dans lequel Power Corporation conserverait La Pressepour ensuite se départir du reste de ses quotidiens ailleurs au Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer