«On est prêts à faire feu»

Peinture A3M a emménagé dans de nouveaux locaux... (photo Alain Dion)

Agrandir

Peinture A3M a emménagé dans de nouveaux locaux à Granby. Cela a nécessité un investissement de 1,2 million $, a dit hier le président et copropriétaire, Martin Roy.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le milieu industriel de Granby s'est enrichi d'un nouveau joueur. Fondée à Saint-Alphonse en 2011, Peinture A3 M a investi 1,2 million$ pour déménager et s'installer dans le secteur de la rue Saint-Jude Sud. L'entreprise pourra maintenant composer avec la croissance, a expliqué hier le président et copropriétaire, Martin Roy.

«On est prêts à faire feu», a lancé M. Roy, lors d'un point de presse et d'une visite des nouvelles installations.

Au cours des quatre dernières années, Peinture A3 M, spécialisée dans l'application de peinture électrostatique en poudre sur des pièces métalliques, logeait dans des locaux loués de 5000 pieds carrés, inadaptés aux activités de la PME. Difficile d'y être efficace, a souligné M. Roy. Le travail y était donc manuel et très physique. Et les possibilités de croissance, très réduites.

Son bail venant à échéance, l'entreprise s'est ainsi activée à se reloger. Elle a fait l'acquisition d'un immeuble industriel de 12 000 pieds carrés rue Azarie-Côté, à Granby. Comme Martin Roy avait une idée très précise de ce qu'il souhaitait comme organisation du travail, il a lui-même fait les plans de l'usine.

L'équipement a aussi été fabriqué pratiquement sur mesure par des entreprises de la région, souligne l'entrepreneur. Une partie des opérations a été automatisée. Un système de rail aérien a aussi été installé pour faciliter la manutention des pièces. «Avant, nous devions transporter les pièces à peindre à l'aide de chariots, ce qui rendait le travail très physique pour nos employés et beaucoup moins productif pour l'entreprise», explique le président.

Doubler le chiffre d'affaires

Et l'efficacité du travail a son importance, car la PME peut peinturer des pièces allant jusqu'à 2000 livres et ayant un maximum de 20 pieds de long, comme des rampes ou des convoyeurs, illustre Martin Roy. Le four, d'une longueur de 23 pieds, effectue la cuisson des pièces métalliques à 400 degrés Fahrenheit, note-t-il.

L'entrepreneur affirme que dans la foulée du déménagement, les conditions de santé et sécurité des employés ont été améliorées. Un système d'air respirable a notamment été installé dans la chambre de peinture.

Pour l'heure, Peinture A3 M compte cinq employés, mais ce nombre pourrait grimper à l'été, alors que les activités de l'entreprise devraient s'accélérer.

À Saint-Alphonse, l'entreprise opérait sur deux quarts de travail, mais l'organisation efficiente des installations granbyennes permettra de rouler sur un seul quart. «Le chiffre d'affaires va doubler parce que le set up est meilleur», estime Martin Roy, qui roule sa bosse depuis une quinzaine d'années dans le secteur de la transformation de l'acier.

C'est d'ailleurs parce qu'il oeuvrait dans ce milieu que lui et ses deux associés ont noté en 2011 un besoin pour ce type de services dans la région.

Jusqu'à tout récemment, Peinture A3 M ne faisait pas grand bruit, car elle réussissait à répondre à la demande issue du bouche-à-oreille. Ses nouvelles installations lui permettent maintenant d'envisager un plus gros volume de production. Elle compte donc faire du démarchage, notamment sur une base locale.

Le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent, s'est réjoui hier de l'arrivée de ce nouveau joueur à Granby. «Quand j'entends parler d'amélioration de la production, d'innovation et d'efficacité, c'est de la musique à mes oreilles. Le potentiel est là», a-t-il dit.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer