De bonnes affaires au Salon habitation Granby et région

Quelque 12 000 visiteurs se sont rendus au 15e Salon habitation Granby et... (photo Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Quelque 12 000 visiteurs se sont rendus au 15e Salon habitation Granby et région au cours du week-end.

photo Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Le 15e Salon habitation Granby et région a connu une baisse d'achalandage, mais les exposants ne devraient pas en ressentir l'impact. L'événement tenu ce week-end au Complexe Sportif Interplus pourrait même avoir généré un potentiel d'affaires dépassant l'objectif de 2 millions $.

Selon Éric Gaudreau, président du salon, les conditions météorologiques ont joué des tours aux organisateurs. « Samedi, on était partis pour atteindre l'affluence de l'an dernier, avec quelque 14 700 visiteurs. Mais avec la pluie verglaçante hier (samedi) et la neige aujourd'hui (dimanche), on a eu moins de monde. »

S'il estime à 12 000 visiteurs l'achalandage observé au cours du week-end, M. Gaudreau demeure positif. « Quand tu traverses une tempête de neige pour venir ausalon, c'est que tu as un intérêt. [...] En bout de ligne, ce sont les acheteurs qui comptent », explique-t-il.

Lors du lancement tenu début février, l'organisation évoquait une édition axée sur la diversité. Selon Éric Gaudreau, la stratégie a porté ses fruits. « Tout le monde a upgradé ses produits et son offre ».

Le Granbyen Michel Leroux, dont la présence était motivée par des besoins liés à un projet de rénovation, a été impressionné par la variété de l'offre des exposants. « Il y a des choses qui me tentent pas mal. Peut-être une petite serre en arrière de la maison », entrevoit-il.

L'organisation reconnaît toutefois que certains visiteurs ont déploré l'absence de détaillants de luminaires.

Des nouveaux venus et des habitués

À en croire Éric Gaudreau, le niveau de satisfaction était également élevé chez les exposants, parmi lesquels se côtoyaient grandes bannières et commerçants locaux. Un entrepreneur local aurait notamment entamé des pourparlers pour la construction d'une quinzaine de domiciles.

Près de 60 % des locataires d'espace avaient déjà signifié leur intention de revenir l'an prochain, hier en milieu d'après-midi.

Parmi les nouveautés annoncées en vue du 15e Salon habitation Granby et région figurait la valorisation immobilière, mieux connue sous le nom de home staging. Marylène Couture, copropriétaire de l'entreprise JM Signature, estime que la prolifération des émissions de télévision portant sur la décoration intérieure et autres processus de mises en valeur des propriétés donne un précieux coup de pouce à l'industrie. Pour sa première participation au salon, Mme Couture dit avoir été touchée par le feedback obtenu. « On a reçu de bons commentaires de gens qui disaient apprécier notre travail, notamment sur notre page Facebook. J'ai hâte de voir les retombées durant l'année. »À l'autre bout du spectre, les représentants de la Cité du feu, un établissement de Saint-Alphonse-de-Granby spécialisé en poêles et foyers, ont participé à chacune des quinze éditions du Salon habitation Granby. Bon an mal an, l'événement apporte toujours son lot d'occasions d'affaires. « Pour nous le salon, c'est un incontournable », souligne le représentant Dominic Lavigne.

Questionné à savoir si l'innovation serait de nouveau au rendez-vous en 2016, Éric Gaudreau ne semble pas être à court d'idées ou de concepts. Hier après-midi, il a évoqué un « projet majeur » qui n'aurait jamais été réalisé dans le cadre du salon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer