Palmarès des 50 Sociétés les mieux gérées au Canada : F. Ménard dans le club sélect

C'est en novembre que le producteur et transformateur... (photo fournie par l'organisation)

Agrandir

C'est en novembre que le producteur et transformateur de porcs F. Ménard a appris qu'il entrait dans le palmarès, lors d'un cocktail de dévoilement des finalistes. À droite, Luc Ménard recevant les honneurs de Manon Normandeau, du Groupe Entreprises CIBC.

photo fournie par l'organisation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Marie-Ève Martel</p>
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Le producteur de porcs F. Ménard vient de faire son entrée dans le palmarès 2015 des 50 sociétés les mieux gérées au Canada. Un honneur pour l'entreprise familiale d'Ange-Gardien, qui s'est distinguée parmi 130 sociétés à travers le pays.

C'est en novembre que le producteur et transformateur de porcs a appris qu'il avait été sélectionné. Un embargo décrété par l'un des commanditaires du concours l'empêchait toutefois de partager la bonne nouvelle jusqu'à hier. «On avait tellement hâte de le dire!» lance Geneviève Ménard, conseillère aux communications.

Depuis plus de vingt ans, le concours des sociétés les mieux gérées au Canada est ouvert aux entreprises canadiennes dont le chiffre d'affaires dépasse 10 millions de dollars. Il récompense les lauréats pour leur gouvernance et leur capacité d'innovation, dont leur stratégie d'affaires, leur capacité d'exécution de celle-ci et des techniques de vente et de marketing, leur engagement envers leur mission et leur rendement financier.

Motivation supplémentaire

F. Ménard a soumis sa candidature non pas pour le prestige et la notoriété que procure la mention à ses lauréats, mais pour se motiver à maintenir de hauts standards de qualité. «On s'est d'abord inscrits pour monter la barre. On voulait s'améliorer et se motiver à continuer de se démarquer, pour se pousser encore plus loin», explique Mme Ménard.

Comme l'entreprise disposait déjà d'un plan stratégique bien défini et en voie d'être appliqué, la démarche, qualifiée de fastidieuse, a été plus facile pour le producteur.

Plusieurs raisons peuvent aussi expliquer le choix de l'entreprise gardangeoise par le jury, qui a également sélectionné cette année 11 autres lauréates québécoises - un record. «Le fait d'être intégré verticalement et de contrôler tout ce qui se passe chez nous de A à Z a dû aider, en plus d'avoir grandi via des acquisitions, mais en étant toujours demeuré prudent, avance Mme Ménard. Aussi, comme on est une compagnie qui existe depuis 50 ans, on innove constamment et on occupe aujourd'hui une place importante sur le marché.»

Un honneur pour tous

Cet honneur rejaillit sur le millier d'employés de l'entreprise et on espère qu'il les mobilisera encore plus. «Cet honneur-là revient à tous ses employés qui ont contribué à amener l'entreprise là où elle est rendue, depuis plus de 50 ans. Pour être là, il a fallu que beaucoup de gens se dévouent», indique Geneviève Ménard.

Maintenant qu'elle fait partie du club très sélect des 50 entreprises les mieux gérées au pays, F. Ménard pourra obtenir davantage de reconnaissance à l'avenir, à condition de maintenir ses standards et ses résultats. «L'entreprise peut se requalifier chaque année, et obtenir une reconnaissance Or ou Platine selon le nombre d'années où on est nommés, explique Mme Ménard. Ça peut nous motiver à continuer nos efforts.»

Des représentants de l'entreprise montérégienne se rendront à Toronto le 31 mars prochain pour recevoir leur prix, au gala national.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer