Les Inouk à une défaite des vacances

Bien qu'il ait amassé trois points, Érik Longtin,... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Bien qu'il ait amassé trois points, Érik Longtin, qui fait ici face à Cédric Ryan, des Rangers, a péché par indiscipline.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Après avoir remporté la Coupe Napa la saison dernière, les Inouk ne sont plus qu'à une seule défaite d'être éliminés dès le premier tour des séries éliminatoires.

Bien qu'il ait amassé trois points, Érik Longtin,... (Photo Julie Catudal) - image 1.0

Agrandir

Bien qu'il ait amassé trois points, Érik Longtin, qui fait ici face à Cédric Ryan, des Rangers, a péché par indiscipline.

Photo Julie Catudal

Devant 621 de leurs partisans, les Inouk se sont inclinés 6-5 face aux Rangers de Montréal-Est, qui ont ainsi pris les devants deux victoires à zéro dans cette série trois de cinq. Les Granbyens joueront leur saison vendredi soir au Centre récréatif Édouard-Rivet.

Mais voilà, les Inouk ont encore été les artisans de leur propre malheur. Ils ont payé très chèrement le prix de leur frustration et de leur indiscipline, les Rangers marquant pas moins de quatre buts en avantage numérique.

Certains diront que les arbitres Guillaume Labonté et Olivier Gauthier-Beaudry sont loin d'avoir appelé toutes les infractions commises par les Rangers. C'est vrai. Mais cela ne doit excuser en rien les gestes de grossière indiscipline commises par les Inouk.

Le plus triste, dans tout cela, c'est que ce sont les vétérans qui ont mis les Inouk dans le trouble. Les Longtin, Filion, Crack, Lamarre, Courtemanche.

«Encore ce soir, nous ne nous sommes pas concentrés sur les choses que l'on pouvait contrôler, a commenté David Lapierre. Par exemple, on ne contrôle pas ce que fait l'adversaire et on ne contrôle pas la qualité de l'arbitrage. Mais on a le contrôle sur notre intensité et sur nos réactions. Moi, je veux que mes joueurs aient une attitude de gagnant...»

Malgré les mauvaises pénalités qu'il a pris (il a notamment écopé d'une inconduite de 10 minutes), Érik Longtin a amassé trois points, dont deux buts. Samuel Robert, qui a bien fait à son retour au jeu, Hubert Lamarre (il a ajouté deux passes) et Nicolas Lamoureux-Bisson ont complété. Mickael Filion a amassé trois passes.

Anthony Patriarco a été le meilleur des Rangers avec deux buts et deux passes. Karl Léveillé a encore amassé deux points, dont un but.

Devant le filet des Inouk, Charles-Olivier Lévesque a reçu 27 lancers. Il n'a certes pas été exceptionnel, mais il y en a d'autres à blâmer avant lui.

Tous les détails dans notre édition de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer