La Ville lance une procédure d'expropriation

La Ville de Granby a entrepris des démarches... (photo tirée de Google)

Agrandir

La Ville de Granby a entrepris des démarches d'expropriation pour devenir propriétaire du triangle de verdure qui s'étire entre les rues Robitaille, Mountain et Old Shefford. L'objectif visé: réaménager l'intersection des rues Robitaille et Mountain.

photo tirée de Google

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby a entrepris des démarches en début de semaine pour exproprier une partie de la propriété de William Lubecki afin d'être en mesure de réaménager l'intersection des rues Robitaille et Mountain.

La résidence de M. Lubecki n'est aucunement visée par cette démarche. La portion de terrain convoité par la Ville est le triangle de verdure qui s'étire entre les rues Robitaille, Mountain et Old Shefford. «On a besoin du terrain pour revoir l'intersection des rues Robitaille et Mountain avec le nouveau développement des terres Miner», a expliqué le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Selon lui, la Ville a tenté de négocier avec M. Lubecki au cours des dernières années. Mais en vain. En 2013, elle avait imposé, par voie de résolution, un avis de réserve sur cette portion de terrain, en vue de son acquisition pour fins publiques et pour fins de servitude de non-accès.

«Il n'y a pas d'entente possible pour le moment avec M. Lubecki, alors on lance les procédures d'expropriation. Mais ça n'empêchera pas qu'on va continuer à se parler», précise Michel Pinault.

Le terrain convoité par la Ville serait évalué à 118 000 $. Mais ce sera au Tribunal administratif du Québec de déterminer la valeur du terrain, souligne le DG de la Ville. Selon lui, les démarches pourraient toutefois être longues et s'étirer sur quelques années.

Travaux

M. Pinault affirme que la Ville souhaite avancer dans le dossier afin d'être en mesure d'effectuer des travaux éventuellement. L'objectif est de réaliser une intersection à 90 degrés avec les rues Robitaille et Mountain, précise-t-il.

La rue Old Shefford demeurerait ouverte, mais en sens unique vers le nord, précise le directeur général de la Ville. Il ne serait donc plus possible d'emprunter la rue Old Shefford, à partir de la rue Robitaille, pour rejoindre la rue Mountain.

Un carrefour giratoire ou des feux de signalisation pourraient-ils être aménagés à la nouvelle intersection projetée? «On a des études qui nous disent comment on devrait l'aménager. Mais je ne veux pas m'avancer sur ce que ce sera», dit Michel Pinault.

Joint par La Voix de l'Est, William Lubecki n'a pas voulu commenter la démarche d'expropriation de la Ville.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer