Saint-Joachim-de-Shefford dit oui à la Coop

L'avenir de la coopérative de services s'annonce positif.... (photo Janick Marois)

Agrandir

L'avenir de la coopérative de services s'annonce positif.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Saint-Jocahim-de-Shefford) La Coopérative au Coeur du village pourra finalement compter sur le soutien de la municipalité de Saint-Joachim-de-Shefford pour assurer l'avenir de ses activités. Les élus ont convenu unanimement cette semaine de cautionner le refinancement de l'organisme, en établissant cependant des règles strictes.

«On va de l'avant dans le dossier, mais on veut avoir un meilleur contrôle de la gestion et des décisions de la Coopérative. On a posé six ou sept conditions qui étaient importantes pour nous», affirme le maire René Beauregard.

«Maintenir ces services de proximité était essentiel pour le conseil. Mais on a été un peu ébranlés par les événements de janvier [NDLR<saxo:ch value="226 128 137"/>: La fermeture sans préavis du restaurant La Tablée de Joachim] et on voulait se faire rassurer. Il n'était pas question d'embarquer la municipalité là-dedans sans avoir une image claire de la situation.»

Étranglée par de lourdes charges financières, la Coop au Coeur du village n'était plus en mesure de poursuivre ses opérations, sans donner un coup de barre majeur. En janvier, le président Gilbert Valiquette n'avait pas cherché à minimiser la situation. Même si les ventes étaient au rendez-vous, les liquidités étaient minimes et la marge de crédit «dans le plafond», avait-il avoué.

La solution se trouvait entre autres du côté d'un refinancement global de 1,8 million$ auprès de Desjardins à un taux d'intérêt plus avantageux de 2,64% sur 25 ans. Pour ce faire, la Coop devait obtenir l'engagement de la Ville, ce qui avait été fait. Le projet devait ensuite recevoir le feu vert du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Ce qui fut fait aussi au début du mois.

Même si tous les éléments étaient favorables, le conseil municipal voulait néanmoins faire le meilleur choix dans l'intérêt de la majorité des Joachimiens. Il avait eu recours à l'avis de professionnels indépendants pour éplucher les chiffres de l'organisme et s'assurer de sa viabilité.

En acceptant de cautionner la relance de la Coop, la municipalité exige maintenant d'avoir accès chaque mois aux états financiers. Un élu de Saint-Joachim siègera également au sein du conseil d'administration de la Coopérative. «On exige aussi plus de liquidités à la fin de l'exercice financier», ajoute le maire.

«On prend cet engagement à la lumière des informations fournies et le conseil municipal se sent "sécure". Mais tout n'est pas gagné. Il faut maintenant que la Coop négocie avec ses créanciers et qu'elle livre la marchandise», laisse entendre M. Beauregard, en assurant que les liens étaient revenus au beau fixe entre la Ville et la Coop. «Tout le monde est conscient qu'il faut travailler ensemble pour que ça fonctionne.»

Pérennité

Pour Gilbert Valiquette, la tournure des événements est plus que positive. «On vient de conclure une très grande étape qu'on attendait depuis au moins un an. C'est à la fois énorme et très stimulant. Grâce à cette décision, la pérennité de la Coop ne sera plus en danger», a-t-il confié.

Dans une lettre adressée hier aux partenaires financiers de l'organisation, M. Valiquette affirme que la Coop entrevoit maintenant de travailler «dans un contexte de croissance et d'expansion».

Parmi les solutions envisagées pour assurer sa rentabilité, la Coopérative pourrait notamment choisir d'offrir le restaurant en location, plutôt que de le gérer elle-même. On sait que le volet restauration a toujours représenté le noeud du problème de ce centre de services qui comprend également un dépanneur et une station-service.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer