Incendie suspect à Granby

La transformation de cannabis pourrait être en cause

Un incendie d'origine suspecte a lourdement endommagé un... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Un incendie d'origine suspecte a lourdement endommagé un duplex de la rue Cowie, à Granby, jetant à la rue ses locataires.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les pompiers sont intervenus hier en fin de journée sur un incendie d'origine suspecte qui a violemment pris naissance à l'arrière du deuxième palier d'un duplex, rue Cowie, à Granby.

Lorsqu'il est sorti de chez lui, un témoin a pu constater l'ampleur de l'incendie de par les flammes hautes de plusieurs mètres, à l'arrière du 463, rue Cowie. La chaleur était telle que le recouvrement extérieur de l'édifice à logement voisin a été endommagé. Selon lui, il y a eu de sept à huit explosions dans l'appartement où habitent des jeunes.

«On a vu des jeunes sortir, raconte l'ami de la locataire du logement au rez-de-chaussée, qui a lui aussi entendu les bruits sourds. Deux sont partis en auto, les deux autres sont partis en courant, pas de linge sur le dos», ajoute-t-il en parlant de manteaux d'hiver. Tous deux ont pour leur part été évacués sains et saufs par les pompiers. «J'ai senti le feu me chauffer le derrière de la tête», dit-il, réfugié dans le commerce de la vitrerie voisine.

À la lumière des premiers témoignages, Guy Rousseau confirme qu'il s'agit d'un incendie d'origine suspecte. «Plusieurs personnes ont rapporté plusieurs explosions consécutives, évoque le porte-parole du service de police de Granby. Des gens ont rapporté avoir vu des gens partir à la course. Il pourrait s'agir de transformation de cannabis.»

L'aide des enquêteurs de la Sûreté du Québec pourrait être demandée dès aujourd'hui pour faire la lumière sur les événements.

Aucun des locataires du logement du deuxième étage n'était présent lorsque les urgences sont arrivées sur les lieux du brasier. Les intervenants ne savent donc pas s'ils ont été blessés.

Une trentaine de pompiers de Granby ont combattu le brasier jusqu'en milieu de soirée, avant de remettre la charge des lieux entre les mains des policiers.

Les dommages sont majeurs au niveau de la structure du bâtiment, fait savoir Simon Boutin, chef de division des opérations au Service des incendies de Granby. Les sapeurs ont par ailleurs réussi à sauver les animaux de compagnie, à l'exception d'une perruche qui a réussi à s'envoler.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer