Incendie criminel de la meunerie d'Ange-Gardien: l'ex-employé y aurait commis un vol

Un ancien employé de la Meunerie Côté-Paquette, Sébastien... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Un ancien employé de la Meunerie Côté-Paquette, Sébastien Champigny, est accusé d'avoir mis le feu au bâtiment, et est également soupçonné d'y avoir commis un vol, deux jours auparavant.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(ANGE-GARDIEN) Un ancien employé de la Meunerie Côté-Paquette, Sébastien Champigny, est accusé d'avoir mis le feu au bâtiment, et est également soupçonné d'y avoir commis un vol, deux jours auparavant.

L'homme de 28 ans a été arrêté près de son domicile de Saint-Pie, lundi soir, alors que les pompiers travaillaient toujours d'arrache-pied afin d'éteindre le violent incendie allumé au cours de la nuit précédente à la meunerie d'Ange-Gardien.

L'investigation menée par la Division des enquêtes régionales de la Sûreté du Québec a rapidement progressé. « Toute l'information recueillie nous a menés à cette arrestation », explique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ en Montérégie.

La Voix de l'Est a appris que l'accusé a travaillé à la meunerie quelques années. Il aurait été congédié il y a quelques mois.

L'enquête policière a permis d'établir qu'il se serait introduit par effraction chez son ancien employeur, vendredi, pour y dérober du matériel informatique et de la moulée. Il est d'ailleurs accusé d'avoir eu ces biens en sa possession. « Il y a eu perquisition dans son lieu de résidence et dans son véhicule. Certains objets ont été saisis et/ou observés », note la sergente Asselin.

Sébastien Champigny est aussi accusé d'avoir mis le feu à son ancien lieu de travail et d'avoir eu en sa possession des substances incendiaires, de même que du cannabis. Le Saint-Pien n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice en cette matière : il a une cause pendante pour deux accusations de possession de stupéfiants.

BRÈVE COMPARUTION

Vêtu d'un ample chandail à capuchon rayé, le jeune homme a brièvement comparu, menottes aux poings, devant le juge Marc-Nicolas Foucault, hier après-midi au palais de justice de Saint-Hyacinthe, pour répondre de ces accusations.

Il n'a enregistré aucun plaidoyer pour les crimes qu'on lui reproche en lien avec les événements des derniers jours.

Ses parents et des proches se trouvaient dans la salle au moment de sa comparution. Ils n'ont pas voulu s'adresser à La Voix de l'Est au terme de la séance.

ÇA VA BRASSER, PROMET LA DÉFENSE

Les représentants de la Couronne et de la défense ont eu du mal à s'entendre sur la date de l'enquête sur remise en liberté de M. Champigny, qui a finalement été fixée à vendredi matin.

C'est que la défense n'a toujours pas eu accès à la preuve nécessaire à l'enquête qui, elle, doit avoir lieu dans les trois jours suivant l'arrestation de l'individu. Un DVD doit notamment être refait par les policiers, parce que certains éléments visuels s'y retrouvant n'ont pas été caviardés comme prévu.

L'avocat représentant M. Champigny, Me Jean-François Ouellet, a dit trouver « curieux » que la preuve ne le lui ait pas encore été présentée. « Je ne comprends pas, dit-il, mécontent de voir son travail retardé. Habituellement, j'ai le dossier. Ça se peut que ça brasse, cette affaire-là.»

La Couronne sera pour sa part représentée par Me Sandra Bilodeau dans ce dossier.

LOURDES CONSÉQUENCES

Le geste reproché à l'ex-employé a entraîné de lourdes conséquences. Une dizaine de personnes se retrouvent maintenant sans emploi et les pertes sont évaluées à 20 millions $.

Une quarantaine de pompiers provenant six brigades de la région ont combattu l'incendie pendant de nombreuses heures par un froid polaire. Ils ont dû composer avec des équipements qui ont gelé et brisé.

De leur côté, les propriétaires de l'entreprise, qui produit 2500 tonnes de moulée par semaine, ont réussi à trouver d'autres sites d'approvisionnement pour le bétail de diverses fermes porcines et d'élevage de canards.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer