La mode est au coloriage

Les livres à colorier pour adultes sont en... (photo Alain Dion)

Agrandir

Les livres à colorier pour adultes sont en vente depuis sept ans, mais ce n'est que depuis quelques mois qu'ils trouvent preneur à une vitesse affolante.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Qui a dit que colorier était une activité pour enfants seulement? Depuis quelques mois, de nombreux adultes s'adonnent aussi à ce passe-temps et y trouvent paix et harmonie. Les maisons d'édition et les libraires ont emboité le pas et offrent désormais une belle variété de cahiers à colorier pour adultes, aux dessins plus complexes et éclatés, qui s'envolent comme des petits pains chauds. De «l'art-thérapie antistress» qui ne demande aucun talent particulier et à moindre coût.

L'activité n'est pas nouvelle en soi. Les livres à colorier pour adultes sont en vente depuis sept ans, mais ce n'est que depuis quelques mois qu'ils trouvent preneur à une vitesse affolante.

«C'est fou, ça n'arrête pas, on n'en a jamais assez», lance la gérante du Renaud-Bray de Granby, Lyne Laurin. On a commencé en septembre par en mettre quelques-uns dans le bas d'un présentoir, mais quand on a vu l'engouement, on les a changés de place pour les mettre plus en évidence. Et ça se vend très bien!»

Mme Laurin estime aujourd'hui à 50% la part de ventes occupées par les cahiers à colorier pour adultes dans toute sa catégorie papeterie.

Même son de cloche du côté de la Librairie des Galeries de Granby. «La vague a commencé tranquillement au début de 2014, mais plus ça va, plus c'est populaire, et le gros boom s'est manifesté un peu avant Noël, explique la gérante de l'endroit, Suzanne Carpentier, qui croit que le mouvement est loin d'être fini. «Ce n'est que le début, ça va encore prendre de l'ampleur.»

Une forme de méditation

Oubliez les Mickey Mouse, les p'tits moutons et les gros nounours. Les cahiers à colorier destinés aux adultes ne ressemblent en rien aux livres pour enfants. Si certains ont des thématiques plus concrètes - 100 lieux mythiques, la nature, les chats -, la plupart s'approchent de la spiritualité. D'ailleurs, on dit des dessins qu'ils sont directement inspirés des mandalas ou du zentangle, une forme d'art où gribouillages, formes et motifs sont réunis abondamment dans un même ensemble pour former un dessin plus ou moins abstrait.

En se perdant un peu dans cet amas de lignes et en se concentrant à remplir les espaces de différentes couleurs, le cerveau humain parvient à décrocher du quotidien et à se centrer sur le moment présent, ce qui diminue le stress et l'anxiété. D'où le rapprochement que certains font entre le coloriage et la méditation.

«Dans le monde où on vit, où on est toujours poussé à gauche et à droite, je pense que ça fait du bien de se détendre, de se ressourcer et de se concentrer sur quelque chose de simple», souligne Mme Carpentier.

«En même temps, ça ramène aussi un peu à la nostalgie de l'enfance», soulève pour sa part Mme Laurin.

Tout ça sans grandes exigences au niveau matériel et talent artistique, soulignent les deux libraires.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer