Le lac Roxton vrombit à nouveau

Filant à vivre allure, les motos ont volé... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Filant à vivre allure, les motos ont volé le spectacle, hier, sur le lac Roxton.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Roxton Pond) Malgré le temps froid qui sévissait et la neige qui tombait à plein ciel, plus de 2000 spectateurs ont assisté au retour des courses sur glace sur le lac Roxton, hier. Si on ajoute à ça la performance des pilotes de la région, qui ont animé le spectacle, la journée peut certainement être résumée en un mot: succès.

«C'est honnêtement le premier mot qui me vient en tête, a lancé le promoteur Jimmy Bérard, en fin d'après-midi, alors que tout le monde se préparait à rentrer à la maison pour se réchauffer. Les gens ont bravé le froid et les mauvaises conditions routières, on a eu une bonne participation des coureurs (ils étaient environ 80) et le spectacle a été à la hauteur. Nous sommes satisfaits, très satisfaits même.»

À l'époque, les courses sur glace attiraient souvent 3000 personnes et plus à Roxton Pond. On aurait probablement été pas très loin de ce chiffre, hier, s'il avait fait un peu moins froid. Car il fallait vraiment aimer ça pour se rendre au lac Roxton.

Bérard n'a toutefois pas osé, devant les membres des médias du moins, confirmer officiellement le retour de son événement l'an prochain. Mais clairement, ça augure bien.

«Ça fait longtemps que j'organise toutes sortes de courses et j'attends toujours de faire un véritable post-mortem avant de faire des promesses. Mais bon, ça a été une très belle journée dans des conditions pas faciles...»

Et son organisation, de façon générale, mérite une bonne note. Le petit nombre de voitures inscrites a été le seul véritable point négatif.

Lacombe n'a rien perdu

Ça fait un bon bout que Kevin Lacombe n'avait pas couru sur la glace. Mais le Granbyen maintenant installé à Saint-Césaire a démontré qu'il n'avait rien perdu de son talent naturel en remportant la finale en classe pro-am quatre temps et en finissant deuxième en pro-am ouvert derrière Maxime Sylvestre, le roi de la glace de Berthierville.

«Je suis très content!, a commenté l'athlète de 31 ans. Écoutez, j'ai décidé de m'inscrire à la dernière minute, j'ai pratiqué 10 minutes avant de me lancer. Mais j'ai eu beaucoup de plaisir, assez pour vous dire que je reviendrai l'an prochain, s'il y a une prochaine fois.»

Lacombe, qui a connu beaucoup de succès en été comme en hiver sur sa moto, s'est lancé en affaires il y a quelques années et il a eu deux enfants. Ses priorités sont maintenant celles-ci. Il participe néanmoins à quelques épreuves de motocross pendant la belle saison.

Mais Lacombe n'a pas été le seul pilote du coin à s'imposer, hier. Pas le choix de parler de Samuel Desbiens, d'Ange-Gardien, qui a fini troisième en pro-am ouvert après avoir chuté et s'être relevé deux fois. Le jeune homme de 21 ans a été impressionnant.

«Je viens d'à côté et la rage du podium m'a animé», a dit celui qu'on verra au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt dans deux semaines.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer