Populaire, la Famili-neige!

William Johnson, 4 ans, a eu la chance... (photo Julie Catudal)

Agrandir

William Johnson, 4 ans, a eu la chance de jouer au hockey sur le lac Boivin avec trois joueurs des Inouk durant la Famili-neige de samedi.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le lac Boivin a été pris d'assaut samedi dans le cadre de la première de deux journées de la Famili-neige. Le parc Daniel-Johnson était le lieu de nombreuses activités pour tous les goûts.

Pour le coordonnateur Mathieu Saint-François, la journée était «extraordinaire! J'ai eu de bons commentaires. Une superbe réussite. C'est un peu plus froid que l'année passée, mais je pense que, si on s'habille bien, on n'a pas froid».

Difficile de chiffrer le nombre de participants, qui se situe dans les quatre chiffres, mais le stationnement et les rues pleines de voitures sont un bon indicateur de la popularité de l'événement. Les zones où les jeunes pouvaient bouger avec les joueurs des Inouk ont été fort populaires. Certains jouaient au hockey sur le lac, d'autres patinaient sur l'anneau et un groupe pratiquait le hockey-bottine, tout en impliquant leurs admirateurs.

C'est le cas de Philip Sardinha, Charles-Olivier Lévesque et Maxime Pion, qui ont pris un espace sur le lac pour manipuler la rondelle, comme dans leur jeune temps. William Johnson, 4 ans, s'est joint à eux, sous le regard bienveillant de son père. Grand admirateur des Inouk, malgré son jeune âge, il était aux anges lorsqu'il réussissait à déjouer les géants qui l'entouraient. Le garçon joue au hockey dans un programme d'initiation et est déjà doué sur ses patins.

La sculpture de neige représentant un Minion a pour sa part attiré plusieurs personnes qui voulaient être prises en photo avec le populaire personnage. Le Spin rail jam, qui avait lieu de 18h à 20h, a permis à des planchistes d'un bon calibre de compétitionner sur les installations. Le vent et le froid s'étaient invités à la fête, mais le premier n'était pas assez fort pour que les grands cerfs-volants puissent colorer l'horizon gris. Heureusement que les petits étaient moins capricieux pour monter au ciel.

Les feux d'artifice ont été courts - au grand bonheur des frileux -, mais certains ont critiqué le budget investi pour cette portion de l'activité sur les réseaux sociaux.

La Famili-neige reviendra pour une deuxième journée le samedi 14 février sous le thème de la Saint-Valentin. Nouveauté cette année, un spectacle de musique traditionnelle sera donné en plein air par le groupe Kin bin ta tuque. Un spectacle pyrotechnique illuminera le lac encore une fois et le match des Canadiens de Montréal contre les Maple Leaf de Toronto sera diffusé.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer