Place à une épicerie Rachelle-Béry à l'ancien Avril du centre-ville

Un aperçu de l'intérieur du futur commerce. -...

Agrandir

Un aperçu de l'intérieur du futur commerce. -

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Le local anciennement occupé par le Supermarché santé Avril reprendra vie, et sous une vocation bien semblable à l'originale. L'épicerie santé Rachelle-Béry fera bientôt son arrivée au centre-ville de Granby.

Vide depuis juin 2014, l'immeuble du 132 Principale accueillera le nouveau magasin, dont l'ouverture officielle est prévue pour l'été.

Selon Sobeys inc., dont la bannière Rachelle-Béry fait partie, cette implantation représente un investissement de 2,5 millions$ et entraînera la création d'une quarantaine d'emplois. Le directeur général de Rachelle-Béry, Daniel Dubé, justifie l'ampleur de l'investissement par les nombreux aménagements qui seront faits dans le local.

«Il y a beaucoup à faire, surtout sur le plan des équipements, car la moitié du magasin est composée de produits frais et du bistro où beaucoup de mets sont cuisinés sur place. À l'extérieur, la façade demeurera telle quelle, mais elle sera habillée à l'image de Rachelle-Béry.»

Le commerce couvrira tout le rez-de-chaussée de la bâtisse, soit 10 000 pieds carrés, incluant un entrepôt et une chambre froide. On y trouvera entre autres des fruits et légumes frais et biologiques, de la viande naturelle biologique, des produits d'épicerie naturels et biologiques, des mets préparés bios et des produits d'entretien biodégradables. Un espace boutique offrira également des cosmétiques, vitamines, tisanes et autres produits naturels.

Les clients pourront aussi profiter d'un bistro et d'un service de traiteur.

«C'est le concept parfait pour la demande qu'il y a au Québec en ce moment», affirme le gestionnaire, en rappelant qu'il s'agit d'un commerce à double vocation: à la fois un marché de quartier pour rejoindre une clientèle de proximité et un marché de produits naturels et bios qui vise un plus large public.

Une percée dans la région

Les consommateurs connaissent déjà la chaîne Rachelle-Béry pour ses boutiques intégrées dans certains supermarchés IGA Extra de la province. Le concept d'épicerie santé, comme celui qui sera implanté à Granby, existe déjà à Boucherville, Montréal, Mont-Tremblant, Sainte-Foy et Saint-Sauveur. Cette 12e succursale constitue la première incursion de la bannière à l'extérieur de la grande région de Montréal et de Québec. «On attendait une opportunité. Le marché de Montréal commence à être comblé. On veut maintenant déborder où il y a de bons bassins de population», explique M. Dubé.

L'immeuble du centre-ville est la propriété de Comeau et fils, appartenant à l'homme d'affaires Grégoire Dionne. Le fils de ce dernier, Me Mario Dionne, s'est réjoui de la tournure des événements. «On voulait un locataire de qualité - comme les propriétaires d'Avril l'avaient été précédemment -, un locataire prêt à investir. On est aussi très contents de ne pas avoir à diviser le local.»

L'entente entre les deux parties a été finalisée le 22 janvier dernier, sous forme de bail à long terme, indique Me Dionne, sans fournir plus de détails.

Quant au sous-sol de la bâtisse, il est toujours à louer. Des travaux sont en cours pour fournir au futur locataire un accès indépendant de l'épicerie.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer