Carrefour giratoire de la route 235: le MTQ a oublié de passer l'électricité...

Le chantier pour construire la voie de contournement... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le chantier pour construire la voie de contournement de la route 235, qui inclut le carrefour giratoire, a coûté près de 10 millions de dollars au MTQ en 2013.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Dans ses plans et devis pour aménager le carrefour giratoire sur la route 235 à Farnham, le ministère des Transports a oublié de prévoir de l'électricité pour les lampadaires. Hydro-Québec a dû installer une douzaine de poteaux de bois le long de la rue Saint-Paul pour amener les fils afin de les alimenter en électricité.

Les poteaux jurent dans le décor puisque la Ville a aménagé ses propres lampadaires en aluminium dans le terre-plein de la rue Saint-Paul qui mène au carrefour giratoire. Ils sont reliés par des fils enfouis. On se retrouve donc avec deux systèmes électriques parallèles sur cette artère. Une situation que dénonce l'administration municipale. «Le Ministère ne peut pas les laisser là. C'est un te rrain d'une grande valeur commerciale. Il faut qu'il trouve une autre solution», soutient François Giasson, directeur général de la Ville.

Le chantier pour construire la voie de contournement de la route 235, qui inclut le carrefour giratoire, a coûté près de 10 millions de dollars au MTQ en 2013.

Le maire Josef Hüsler ainsi que M. Giasson rencontreront des représentants du MTQ dans deux semaines pour discuter du problème.

Deux autres items d'importance sont à l'ordre du jour de cette rencontre. La Ville veut discuter de l'emprise du MTQ sur les terrains le long de la route 104, entre les deux entrées de la Ville sur la rue Principale. Le MTQ est propriétaire d'une bande de 60 mètres le long de l'artère. L'administration municipale est intéressée à en acquérir une partie. Elle vendrait des lots pour développer le commerce.

Des représentations seront également faites par la Ville pour que les panneaux de la sortie 48 de l'autoroute 10 mentionnent qu'elle mène non seulement à Saint-Césaire et Sainte-Brigide-d'Iberville, mais aussi à Farnham.

Le MTQ avait accepté en 2013 d'ajouter le nom de la Ville, après l'avoir enlevé quelques mois plus tôt, mais il ne s'est pas exécuté. Le Ministère a installé un panneau au kilomètre 45 en direction est où les trois municipalités sont annoncées pour la sortie 48. Les automobilistes qui ne connaissent pas beaucoup la région, note M. Giasson, ignorent que cette sortie mène à Farnham. «Pourquoi ne pas l'indiquer sur les deux panneaux?» s'interroge-t-il.

Vitesse et amendes

Par ailleurs, le MTQ augmentera prochainement la vitesse permise sur le tronçon de la voie de contournement de la route 235 entre le carrefour giratoire et la voie ferrée près de la route 104. Celle-ci passera de 70 km/h à 90 km/h.

La Ville a reçu plusieurs plaintes d'automobilistes arrêtés par des policiers de la Sûreté du Québec ces derniers mois pour excès de vitesse. Ce segment est sécuritaire pour une vitesse de 90 km/h, assure le directeur général. «C'est très dégagé et il n'y a aucune entrée de maison ou quoi que ce soit qui peut entraver la circulation.»

Les nouveaux panneaux de vitesse devraient être installés d'ici les prochaines semaines, a dit M. Giasson.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer