Meurtre d'arthur Charby : la Couronne et la défense aux antipodes

Andrew Davidson a présenté ses excuses aux proches... (photos La Voix de l'Est)

Agrandir

Andrew Davidson a présenté ses excuses aux proches de la victime, Arthur Charby.

photos La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) La Couronne et la défense ont des opinions diamétralement opposées quant à la sentence à imposer à Andrew Davidson.

Pour le ministère public, l'élagueur de 36 ans mérite sept ans de prison pour avoir mis fin aux jours d'Arthur Charby derrière le bar Johnny C's de Lac-Brome, le 3 octobre 2012. À la suite d'une dispute, M. Davidson avait roulé deux fois sur la victime, avec son camion, avant de jeter le corps dans un fossé.

Bien que le citoyen d'Austin ait plaidé coupable à l'accusation d'homicide involontaire, «on est plus proche du meurtre que de l'accident», a déclaré Me Karyne Goulet. «C'est un crime d'une gravité importante et c'est dans l'intérêt public de dénoncer et de dissuader toute personne de commettre un tel acte.»

Elle a rappelé que M. Davidson s'était d'abord dirigé vers la sortie du stationnement avant de faire demi-tour et de happer celui qui le harcelait depuis un bon moment. Les deux hommes étaient passablement éméchés. «Mais il savait qu'il l'avait frappé et est repassé sur lui, a dit Me Goulet. Il n'a pas non plus appelé l'ambulance ou les policiers.»

L'accusé blâme son état de panique - la victime se vantait de faire partie du crime organisé et de pouvoir lui faire du mal - et d'ébriété. «Il en remet beaucoup sur l'alcool, a commenté la Couronne. Il faut être prudent avec ce volet-là.»

«Erreur tragique»

La défense n'est pas de cet avis et souligne qu'Andrew Davidson a commis «une erreur tragique» due à son alcoolisme, qu'il a réglé depuis, a plaidé Me Alexandre Caissie. Qu'il ne cherchait pas à se battre, mais plutôt à fuir la bagarre.

«Ce jour-là, il a paniqué, a dit l'avocat. Ce n'est pas un individu criminalisé. Le risque de récidive est faible, il n'a pas d'antécédent, il n'a pas fait de procès, ni même d'enquête préliminaire, et il a respecté à la lettre ses conditions de remise en liberté. S'il n'est pas candidat pour une peine clémente, je ne vois pas qui l'est.»

Me Caissie a rappelé que le Code criminel ne prévoit pas de peine minimale dans le cas d'un homicide involontaire. «La vie humaine n'a pas de prix. Il ne pourra jamais réparer les torts causés. Mais M. le juge, vous devez évaluer l'intérêt social.»

Une peine de prison fédérale ne serait pas appropriée, dit la défense, qui suggère plutôt 90 jours de prison à purger de façon discontinue, 240 heures de travaux communautaires et trois ans de probation. «C'est un individu fiable, a dit Me Caissie. Vous n'avez pas besoin de lui imposer une sentence d'emprisonnement» de plus de deux ans.

«Je m'excuse»

À l'invitation du juge, Andrew Davidson s'est adressé aux proches du disparu présents dans la salle d'audience. «Je m'excuse à chacun de vous», a-t-il indiqué, provoquant quelques sanglots.

Plus tôt dans la journée, il s'est exprimé sur ses gestes. «J'ai honte de ce que j'ai fait ce soir-là, a-t-il dit. Je ne me souviens pas de tout, mais c'était une horrible situation.» Contre-interrogé par la Couronne, il a expliqué pourquoi il avait foncé sur Arthur Charby.

«Je ne voulais pas avoir encore de conflit avec lui. Est-ce qu'il allait me suivre, ou venir chez moi? Il m'avait insulté, aussi. Et j'étais fatigué et saoul. Mes pensées n'étaient pas claires.»

Le juge Érick Vanchestein a remis le dossier au 26 février, pour la forme, afin de fixer une date pour la sentence.

Me Karyne Goulet, du ministère public, demande sept ans de prison pour l'accusé.

À la défense, Me Alexandre Caissie a plaidé pour 90 jours de prison discontinus et 240 heures de travaux communautaires.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer