Les Inouk renversés

Joël Caron (10) a fait très mal aux... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Joël Caron (10) a fait très mal aux Inouk, lui qui a marqué quatre buts.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Les Montagnards de Sainte-Agathe avaient beau avoir rendez-vous avec l'équipe de l'heure dans la Ligue junior du Québec, cet après-midi, ils ne sont pas débarqués à Granby avec l'idée de donner la victoire aux Inouk. Loin de là. En arrière 5-3 avec moins de 14 minutes à faire en troisième période, ils se sont sauvés avec une victoire de 6-5 remportée devant quelque 650 spectateurs médusés au Centre sportif Léonard-Grondin.

Les représentants des Laurentides étaient privés de Frédéric Bergeron, leur meilleur marqueur, qui était sous le coup d'une suspension. Mais voilà, Joël Caron a pris les choses en main, lui qui a marqué quatre buts (ses 28e, 29e, 30e et 31e), les quatre premiers des visiteurs, et qui en a fait voir de toutes les couleurs aux Inouk et au gardien Simon Bergeron.

Les Montagnards ont profité de nombreuses erreurs commises par les Inouk en zone défensive pour renverser la vapeur en troisième période, eux qui ont dominé l'engagement 12-4 au chapitre des tirs au but.

Surveillé de très près, Érik Longtin a été limité à deux passes. Il lui manque encore trois buts pour atteindre le chiffre magique de 50.

«Nous avons dominé les deux premières périodes, mais nous avons levé le pied en troisième et vous avez vu ce qui est arrivé, a expliqué simplement David Lapierre. Et dans la LHJQ, tu ne peux jamais te permettre de baisser ton niveau d'intensité d'un cran parce que ce n'est jamais fini tant que ce n'est pas fini.»

Joël Caron a fait mal aux Inouk, mais c'est Zachary Beaudoin qui a enfilé le but égalisateur et le but gagnant, celui-là survenu à 12:24.

Nicolas-Lamoureux Bisson a été le meilleur des Inouk avec deux buts. Jean-Michel Busque, Gabriel Tremblay et Maxime Pion, avec son premier but dans la LHJQ, ont complété. Philip Sardinha a récolté deux passes.

Au total, Simon Bergeron a fait face à 33 lancers. Efficace au cours des deux premières périodes, il l'a été moins en troisième. Mais vrai que c'était la catastrophe devant lui par grands bouts...

Les Inouk recevront l'Arctic de Saint-Léonard vendredi. 

Tous les détails dans notre édition de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer