Galeries de Granby: en bonne situation, malgré tout

L'année 2015 ne s'annonce pas rose pour le... (photo Alain Dion)

Agrandir

L'année 2015 ne s'annonce pas rose pour le commerce de détail. Les locaux vacants aux Galeries de Granby en témoignent.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) L'année 2015 ne s'annonce pas rose pour le commerce de détail. Les nouvelles de fermeture se multiplient. Et les locaux vacants aux Galeries de Granby en sont une autre preuve. La situation n'est pas idéale, reconnaît le directeur général du centre commercial, Daniel Touchette. Mais «à court terme, on reste privilégiés avec seulement 3% de pieds carrés vacants», considère-t-il.

À l'heure actuelle, sept locaux de superficie variable sont libres aux Galeries. Un autre est également à louer (près de Lunetterie New Look) dans le petit complexe commercial situé à l'intersection des rues Simonds et Principale et qui est aussi sous l'égide de la société immobilière Westcliff, propriétaire des Galeries de Granby.

Mais ce nombre est appelé à augmenter au cours des prochains jours, voire des prochains mois. Le magasin de chaussures Aldo ferme ses portes demain, tandis que ce sera au tour de Fruits et Passion de faire pareil mercredi. Le magasin de Noël de Stokes cessera aussi ses activités bientôt. Même chose pour Smart Set, dont la fermeture a été annoncée, mais la date reste à préciser.

Le magasin Hart annonce pour sa part une vente de liquidation. Mais cela n'a aucun lien avec une possible fermeture, a assuré une employée.

Dans le cas d'Aldo et de Fruits et Passion, leur départ est principalement attribuable à la fin de leur bail, fait valoir Daniel Touchette. Ce qui n'est pas le cas de Smart Set, qui cesse ses activités dans le cadre d'une restructuration du groupe Reitmans.

Machine à rumeurs

Même si les locataires ne courent pas les rues, le local de Smart Set a déjà trouvé preneur et il en va de même pour l'espace qui sera libéré par Aldo, précise M. Touchette. Il tait pour l'instant le nom des futurs commerces. Autre nouvelle encourageante, souligne-t-il, la boutique Le Naturiste déménage actuellement ailleurs dans le mail afin d'avoir un local plus grand. «Vu les circonstances, on est quand même en bonne situation», estime le directeur général du centre commercial qui compte 100 boutiques et magasins.

Pour l'heure, les joueurs majeurs comme Sears et Wal-Mart ont encore un bail à long terme, note Daniel Touchette, même si l'information voulant que le géant américain du détail déménage dans l'ancien Zellers sous la forme d'un Supercentre a circulé l'an dernier. Elle ne s'est toutefois pas confirmée à ce jour.

Chose certaine, les Galeries de Granby est un microcosme en soi. Et la machine à rumeurs a toujours tendance à s'y emballer. Louise Fortin, gérante de la boutique Le Jean Bleu, en sait quelque chose. La rumeur court que le commerce, dans le centre commercial depuis 40 ans, fermera ses portes. Oui, le Jean bleu s'est placé sous la protection de la Loi sur les faillites et a fermé cinq boutiques. Mais rien ne change à Granby, dit-elle. «Ça va bien. Si on ferme, je ne suis pas au courant», laisse-t-elle tomber.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer