Meubles Gémo tire sa révérence

L'heure de la retraite a sonné pour les... (photo Alain Dion)

Agrandir

L'heure de la retraite a sonné pour les propriétaires de Meubles Gémo, Jean-Guy Racine et Benoît Morin.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Branle-bas de combat dans l'univers du meuble. Après l'annonce de la fermeture de Meubles Denis Riel à Farnham, voilà que les propriétaires de Meubles Gémo de Granby se retirent à leur tour du marché après 45 ans d'activités.

L'heure de la retraite a sonné pour Jean-Guy Racine et Benoît Morin. Les deux hommes abordent la soixantaine, et l'heure était venue, tout simplement. «Ça fait quelques années qu'on planifie nos affaires en fonction de se retirer. Il n'y a pas de relève. À quelques occasions, il y a eu des discussions pour vendre le commerce, mais ça ne s'est jamais conclu», explique M. Racine.

À la fin du mois de mars, donc, les deux hommes d'affaires mettront fin aux activités de leur magasin phare, mais aussi de Matelas Gémo et du Centre de liquidation Gémo de la rue Robichaud, qu'ils avaient ajouté à leur offre de services au fil des ans.

Le duo avait en effet rapidement compris l'importance de se diversifier. Ces dernières années, Corbeil Électroménagers et le Centre Hi-Fi Groupe Sélect s'étaient aussi installés dans le vaste édifice de la rue Dufferin. «C'était un concept innovateur d'avoir diverses spécialités dans un magasin de meubles généraliste. Ç'a été une formule gagnante pour nous et pour notre clientèle», affirme M. Racine.

Ce dernier jette par ailleurs un regard réaliste sur l'avenir du commerce de détail. «En ce qui nous concerne, la rentabilité était encore au rendez-vous. Mais le monde du commerce est en mutation. Les gens ne consomment plus de la même façon, la compétition est forte et l'internet est devenu un facteur significatif. Le grand défi pour les commerces de détail est maintenant de s'adapter à cette nouvelle réalité.»

Jean-Guy Racine confie que le dernier tour de clé sera fertile en émotions. «C'est une belle entreprise qu'on ne quitte pas de gaieté de coeur. C'est une belle équipe aussi, pleine de talent et impliquée dans le commerce.»

Sensibles aux employés

La fermeture de Meubles Gémo touche 30 employés, certains de longue date, qui auraient été mis au courant de la nouvelle hier matin. «On est très sensibles à leur bien-être. On a organisé la fin en s'assurant que ce soit équitable pour tout le monde, en fonction de l'ancienneté. On est confiants qu'ils vont se replacer», affirme M. Racine.

Quant aux principaux intéressés, ils se promettent de couler des jours heureux. Pour Jean-Guy Racine, les «six à neuf premiers mois» seront consacrés au sport, aux vacances et à ses cinq petits-enfants. «Ensuite, je compte revenir et m'impliquer dans le démarrage d'entreprises.»

Gentleman-farmer, Benoît Morin passera pour sa part beaucoup de temps à s'occuper de ses chevaux. «Fermer Meubles Gémo a été une décision difficile à prendre, mais je ne regrette pas. Je me retire complètement des affaires. J'ai commencé très jeune, vous savez...»

Négociations en cours

Pour liquider son inventaire estimé à trois millions de dollars, le commerce tiendra une grande vente de fermeture dès aujourd'hui.

Et qu'adviendra-t-il du vaste bâtiment de la rue Dufferin, une fois le commerce fermé? «On négocie présentement avec quelqu'un dans le commerce de détail intéressé à louer une partie de la bâtisse. Il devrait y avoir une annonce dans les prochaines semaines», laisse prudemment entendre M. Racine, en précisant que la vocation du magasin pourrait demeurer la même.

Jean-Guy Racine précise que Corbeil Électroménagers poursuivra ses activités - le commerce fera aussi l'objet d'une annonce prochainement -, tout comme le Centre Hi-Fi, qui loue un espace dans la bâtisse.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer