Hüsler vise un partage moitié-moitié à la cotisations à la caisse de retraite

M. Hüsler a indiqué hier soir en cours d'assemblée... (photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

M. Hüsler a indiqué hier soir en cours d'assemblée que l'équité commandait que les employés versent la même part que la Ville dans leur caisse de retraite.

photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Les contributions à la caisse de retraite des employés de la Ville de Farnham doivent être payées équitablement par ses bénéficiaires et la municipalité, croit le maire Josef Hüsler.

À l'approche des négociations avec les employés cols bleus et blancs de la Ville, M. Hüsler a indiqué hier soir en cours d'assemblée du conseil municipal que l'équité commandait que les employés versent la même part que la Ville dans leur caisse de retraite. Il a fait ce commentaire après la présentation des faits saillants du rapport actuariel de la caisse de retraite des employés par la trésorière de la Ville, Julie Laguë.

Bonne nouvelle pour les contribuables de Farnham: la caisse de retraite des employés se porte très bien. Comme le rapportait La Voix de l'Est cet automne, elle affiche, en date du 31 décembre 2013, un surplus de 2 062 300$. Il s'agit d'une capitalisation de 110% lorsqu'on tient compte des sommes a être payées à ses bénéficiaires. C'est la meilleure capitalisation d'une caisse de retraite municipale au Québec, a fièrement affirmé le conseiller André Claveau. «Le comité de retraite a pris les bonnes décisions», a-t-il dit.

Les prochaines négociations pour renouveler les conventions collectives des cols bleus et blancs, échues le 31 décembre dernier, devraient s'amorcer dans les prochaines semaines, a indiqué le directeur général François Giasson. Des discussions ont déjà eu lieu pour les préparer, a-t-il dit.

Les paramètres entourant les changements à apporter à la caisse de retraite ont été précisés dans la Loi 3 adoptée en décembre par le gouvernement libéral. Celle-ci stipule que, d'ici 2020, les cotisations totales payées par la Ville et ses employés ne pourront excéder 18%. Elles sont maintenant de 5% pour les employés et de 16,26% pour la Ville, pour un total de 21,26%.

Le partage des contributions des parties devra par ailleurs rester dans une marge de 45 à 55%.

Ça sera aux parties de s'entendre lors de négociations pour trouver comment ce partage se fera, a dit M. Giasson. Sur ce point, il se montre confiant. «Il y a une belle harmonie avec les employés.»

«On est assez allumés pour comprendre que nous devons nous entendre», a ajouté le maire.

Les parties devront aussi verser un montant additionnel pour créer une réserve pour faire face à de possibles baisses des valeurs boursières, a souligné Mme Laguë.

La Ville de Farnham compte environ une soixantaine d'employés incluant les cadres. La convention de travail de ces derniers est également à renégocier.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer