Meubles Denis Riel tourne la page

La famille Riel tournera la page sur 43... (photo janick marois)

Agrandir

La famille Riel tournera la page sur 43 ans d'histoire alors qu'elle a décidé de fermer ses deux magasins de la bannière Meubles Denis Riel, dont celui de Farnham. Une vente de fermeture se tiendra au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois.

photo janick marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) L'un des magasins phares de la ville de Farnham, Meubles Denis Riel, fermera ses portes au printemps, après 43 ans d'activité, a annoncé hier l'un des copropriétaires du commerce et fils du fondateur, Jean-François Riel.

L'autre succursale de la bannière Meubles Denis Riel à Saint-Jean-sur-Richelieu, ouverte depuis près de 15 ans, subira le même sort. Détail important: le deuxième commerce de la famille Riel à Farnham, Club Meubles Avantages, demeure toutefois ouvert.

«Ça fait partie d'un processus de réflexion qu'on a mené au cours de la dernière année. Nous avons analysé notre situation et ce que Meubles Denis Riel représente. Oui, c'est devenu une institution. Mais c'est une entreprise de 43 ans. Et en 2015, les gens ne consomment plus les meubles de la même façon qu'il y a 5, 10 ou 15 ans», a fait valoir Jean-François Riel à La Voix de l'Est.

Ce dernier souligne notamment que les magasins de meubles se sont multipliés au fil des ans. Internet change également la donne. «Les gens peuvent acheter en ligne, mais ils ont aussi accès à une foule d'informations. Quand ils arrivent ici, ils savent ce qu'ils veulent et aussi quand et comment ils le veulent. Ça a changé les façons de faire», dit M. Riel.

Selon lui, les magasins de meubles «généralistes», où tout est sous le même toit, sont voués à la «désuétude» à court ou moyen terme. D'où le désir de poursuivre sur de nouvelles bases.

D'autres projets

«On a réfléchi à différentes options pour se renouveler. La bannière Meubles Denis Riel représente l'ancienne façon de faire et on voulait passer à autre chose», dit Jean-François Riel.

L'entreprise familiale, propriété de Denis Riel, de son épouse Claire, de même que de leurs deux enfants, Jean-François et Marie-Claude, entend ainsi revenir, mais «avec d'autres projets, d'autres façons de faire», dit le représentant de la deuxième génération d'entrepreneurs. «Club Meubles Avantages fait partie de ce qu'on veut mettre de l'avant. Il y a aussi d'autres choses sur la planche à dessin», avance Jean-François Riel.

Lié par des «ententes de confidentialité», ce dernier demeure toutefois discret sur la teneur des projets commerciaux en préparation. Ainsi, le sort de la bâtisse où loge Meubles Denis Riel, rue Saint-Paul Nord, à l'entrée de la ville de Farnham, n'a pas encore été fixé. Elle fait partie des projets en cours, dit M. Riel.

La fermeture de deux succursales de Meubles Denis Riel touche environ 25 personnes. Mais bon nombre d'entre elles seront «réaffectées au nouveau projet», affirme Jean-François Riel.

Fermeture

Au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois, les propriétaires de la bannière seront cependant occupés avec l'importante vente de fermeture qui prendra son envol à compter de vendredi. Les commerces de Farnham et Saint-Jean-sur-Richelieu sont d'ailleurs fermés aujourd'hui et demain afin de préparer cette ultime étape.

Même si la décision a été mûrement réfléchie, ce n'est pas sans un pincement au coeur que la page sera tournée sur Meubles Denis Riel. «Il y a un attachement émotif parce que c'est notre nom qui est sur la bâtisse. Mais la famille Riel va continuer à faire des affaires, dans le meuble et dans d'autres domaines. On va voir où ça va nous amener», conclut Jean-François Riel.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer