Essoufflement des chantiers résidentiels à Cowansville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) La construction de maisons s'essouffle à Cowansville. Pour la première fois depuis 2010, la Ville n'a pu améliorer son record de mise en chantier résidentiel.

En 2014, 74 nouveaux logements ont été construits. C'est 100 de moins qu'en 2013, une année record à ce chapitre pour la municipalité. Il faut remonter à 2009 pour trouver une année où moins de 100 logements ont été bâtis à Cowansville. Seulement 72 avaient alors été construits.

Les permis émis pour les nouvelles constructions résidentielles ainsi que pour les rénovations de logements existants en 2014 représentent une valeur de 14 112 984 $. C'est loin des 22,6 millions de dollars enregistrés en 2013.

Lorsqu'on considère l'ensemble des constructions et des rénovations, cependant, l'année 2014 aura été une autre cuvée intéressante. En tout et pour tout, la valeur des 699 permis délivrés par la Ville totalise 27 366 389 $. La meilleure année enregistrée est 2009 avec une valeur de 39,6 millions de dollars. Il faut dire que les travaux d'agrandissement et de rénovations au pénitencier de Cowansville avaient eu comme effet à l'époque de gonfler les statistiques.

De son côté, le secteur commercial s'est encore signalé en termes d'investissement. La valeur des permis accordés est de 10 400 246 $, selon les données du service de l'aménagement urbain et de l'environnement de la Ville. Plus de 5,6 millions de dollars ont été investis dans la construction de nouveaux commerces l'année dernière.

Le secteur industriel arrive au troisième rang avec des investissements de 2 683 359 $. Dans ce dernier cas, signe des difficultés de la Ville à attirer de nouvelles entreprises, il n'y a eu aucune nouvelle construction, seulement des travaux de rénovation et d'agrandissement.

Les investissements du secteur gouvernemental se sont élevés à 2 683 359 $. Encore là, on ne note aucune nouvelle construction. Tous les permis ont été délivrés pour des projets de rénovation ou d'agrandissement.

Le secteur agricole a enregistré des investissements de 85 000 $.

Le parrain

L'ancien conseiller municipal Réal Plourde est décédé avant les Fêtes. L'homme de 80 ans est mort d'une crise cardiaque alors qu'il se trouvait chez lui.

M. Plourde a été conseiller du quartier Vilas de 1990 à 2009. Il a longuement oeuvré au sein du Club Optimiste ainsi qu'au hockey mineur de Cowansville, a rappelé hier soir Michel Charbonneau, qui siégeait comme maire suppléant. Les deux hommes ont siégé ensemble à la table du conseil pendant près de 15 ans.

Émotif, M. Charbonneau a parlé d'un bon ami et d'un conseiller qui était près de ses commettants.

«C'était le parrain», a lancé le conseiller Yvon Pepin. M. Plourde avait une certaine ascendance sur le conseil, confirme Claude Lalonde, directeur général de la Ville. «Quand il parlait, on écoutait. Il analysait bien les choses», se souvient-il.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer