Bibliothèque municipale

Un projet est à l'étude, selon le maire

Le maire de Granby, Pascal Bonin.... (Photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire de Granby, Pascal Bonin.

Photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le maire Pascal Bonin n'a jamais été en faveur du déménagement de la bibliothèque municipale dans l'église Notre-Dame, comme le souhaitait la précédente administration. Mais ça ne veut pas dire que le projet est mort. Le comité de la culture a toujours continué à travailler sur le dossier de la bibliothèque», a-t-il laissé tomber.

Du même souffle, le maire avance que le comité de la culture de la Ville a justement discuté d'un «projet de modernisation de la bibliothèque» lors de sa rencontre du 21 novembre dernier. Selon lui, il a été convenu de rediscuter du sujet après le dépôt du budget et du programme triennal d'immobilisations. Ce qui a été fait le mois dernier. Le projet doit donc être abordé à nouveau au début de 2015.

«Il y a eu plusieurs options. Mais il y a une hypothèse sur la table. Le projet n'a jamais arrêté de cheminer. On est conscients du besoin. Un mandat a été donné aux fonctionnaires. On va les laisser faire leur travail maintenant», affirme Pascal Bonin, en refusant cependant de donner davantage de détails sur la teneur du projet à l'étude.

Car, pour l'heure, seul un comité restreint travaille sur ce projet. Outre le maire, il s'agit du conseiller municipal responsable de la culture, Serges Ruel, du directeur général de la Ville, Michel Pinault, et du directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher. L'ensemble du conseil municipal n'a pas encore été saisi du dossier.

Le maire Bonin juge par ailleurs que le projet s'inscrit dans un contexte où «les bibliothèques municipales sont en mutation» avec le phénomène «des livres numériques».

Serges Ruel discret

Les affirmations du maire étonnent toutefois, car le président du comité de la culture, le conseiller Ruel, n'a pas soufflé mot des intentions de la Ville en entrevue à La Voix de l'Est. Il a plutôt laissé entendre que le projet est sur la glace.

«Mes jambes ont été sciées en avril dernier quand le conseil a décidé de repousser le projet pour les cinq prochaines années. Il faut se dire que la nécessité est là et qu'il faut être prêts si une opportunité se présente. Il ne faut pas attendre dans cinq ans. C'est une erreur que le conseil a faite», a-t-il déclaré en faisant allusion à la décision prise par le conseil de ne pas déménager la bibliothèque dans l'église Notre-Dame.

Mis au fait des propos du maire, Serges Ruel a cependant justifié son mutisme sur le récent projet par le fait que le conseil municipal n'est pas au courant des discussions.

Reste que les installations actuelles sont loin de répondre aux normes gouvernementales, rappelle-t-il. «Selon les normes, la bibliothèque peut desservir une population de 22 000 personnes, alors que nous sommes 66 000. On sait qu'on est en déficit et qu'on bat de l'aile à ce niveau-là», dit-il.

Beaucoup avec peu

Selon Serges Ruel, les statistiques de fréquentation de la bibliothèque sont élevées. «L'endroit est insuffisant pour la population et on y va quand même. Imaginez ce que pourrait être la fréquentation si on avait une bibliothèque "wow"! Les bibliothèques ne sont plus juste un endroit où on chuchote. Ce sont des lieux vivants, où ça bouge», dit-il.

Le président de la culture se désole par ailleurs de voir que Granby est «au niveau des villes qui investissent peu dans leur bibliothèque», dit-il en faisant référence à l'Enquête­ annuelle sur les bibliothèques publiques du Québec. «J'ose espérer que la tendance va s'inverser un jour. Et qu'on sera appuyés par la population­», déclare Serges Ruel.

Dans les circonstances, le personnel de la bibliothèque «réussit à faire beaucoup avec très peu», dit-il. Aussi, il croit que «même si on investit énormément dans la bibliothèque actuelle, on restera toujours avec un problème de stationnement­ et d'espace».

Visiblement, la bibliothèque municipale n'a pas fini d'alimenter les discussions.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer