Le sept chanceux pour les Inouk

Les Inouk ont signé un septième gain de... (Photo archives La Voix de L'Est)

Agrandir

Les Inouk ont signé un septième gain de suite en s'imposant 4-2 sur la route face aux Maroons de Lachine, hier.

Photo archives La Voix de L'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Décidément, rien ne semble pouvoir arrêter les Inouk par les temps qui courent. Granby a signé un septième gain de suite hier en s'imposant 4-2 sur la route face aux Maroons de Lachine. Le club granbyen a ainsi été parfait au cours de sa dernière séquence de cinq matchs disputés à l'étranger.

L'impressionnante série de victoires des Inouk a débuté le 5 décembre dernier au lendemain de la suspension de deux parties dont avait écopé leur entraîneur-chef, David Lapierre. En désaccord avec plusieurs décisions des officiels lors d'un duel face au Titan de Princeville, Lapierre s'était mis à enguirlander l'arbitre en chef qui l'avait expulsé de la rencontre. Le coach des Inouk s'était mis à imiter un aveugle à l'aide d'un bâton de gardien de but tandis qu'il se dirigeait en direction du vestiaire de son équipe.

Un geste que le préfet de discipline de la Ligue de hockey junior du Québec (LHJQ) n'avait pas apprécié, mais cela a peut-être bien été la bougie d'allumage qui a permis de réveiller les Inouk après un piètre début de saison.

Pour revenir au match d'hier, les champions en titre de la LHJQ ont été les premiers à s'inscrire au pointage. À la 16e minute de la première période, Marc-André Gauthier a marqué son second filet de la campagne complétant un jeu amorcé par Jason Crack.

La réplique des Maroons est survenue seulement trente secondes plus tard lorsque Maxime Sénéchal a profité d'un avantage numérique pour créer l'égalité.

Le scénario s'est répété en deuxième période. Le capitaine des Inouk, Mickael Fillion, a redonné l'avance aux siens à mi-chemin de l'engagement, mais Simon Desmarais a ramené tout le monde à la case départ avant que les deux équipes ne retraitent au vestiaire. 

Lamoureux-Bisson fait la différence

C'est Nicolas Lamoureux-Bisson qui a finalement marqué le but gagnant, lui qui joue de l'excellent hockey depuis novembre. Il s'agissait de son 17e but de la campagne. Érik Longtin et Gauthier ont obtenu des aides sur le jeu. Enfin, Hubert Lamarre a confirmé la victoire des Inouk en toute fin de match en marquant dans un filet désert.

Le gardien Charles-Olivier Lévesque a bien fait à son premier départ avec sa nouvelle formation. Acquis des Braves de Valleyfield mercredi dernier, il a repoussé 29 tirs devant la cage des Inouk. Son vis-à-vis, Antoine Dagenais, n'a pas eu non plus grand-chose à se reprocher ayant fait face à un barrage de 43 tirs. Les Inouk seront de retour à la maison demain alors qu'ils disputeront leur premier match local de l'année 2015 face aux Rangers de Montréal-Est dès 15h au Complexe sportif Léonard-Grondin.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer