La piste l'Estriade sera refaite

L'ensemble des 21 kilomètres de l'Estriade sera touché par... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'ensemble des 21 kilomètres de l'Estriade sera touché par les travaux de réfection.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Pour ses 25 ans, la piste cyclable l'Estriade fera l'objet d'une sérieuse cure de rajeunissement cette année. Sa surface usée par d'innombrables tours de roue a en effet grand besoin d'être retapée. Le projet pourrait coûter plus d'un million de dollars.

«On songe à la refaire complètement, confirme la directrice générale de la MRC de la Haute-Yamaska, Johanne Gaouette. Une fois les plans et devis complétés, les maires souhaitent aller en appel d'offres pour lancer les travaux.»

En 2013, l'organisme gestionnaire de l'Estriade, CARTHY, avait commandé une étude pour mieux connaître l'état de la surface et du drainage de la piste longue de 21 kilomètres entre Granby et Waterloo. Plusieurs tronçons affichaient des signes de dégradation, sous forme de fissures, d'ondulations et d'ornières entraînant des accumulations d'eau. Sur près de 200 mètres, des affleurements rocheux au sud de la rue Robitaille causaient même un soulèvement de la chaussée.

Dans son rapport, la firme de consultants SMi avait alors associé ces altérations au vieillissement du revêtement, à un drainage de surface déficient, ainsi qu'à une épaisseur ou un compactage insuffisant du granulat bitumineux.

Elle recommandait de pulvériser l'enrobé existant sur une épaisseur de 200 millimètres et de poser une nouvelle couche sur une distance d'environ 18 kilomètres. Toujours selon le rapport, la zone problématique d'affleurements rocheux devrait par ailleurs être reconstruite. On suggérait finalement de revoir le drainage sur l'ensemble de la piste.

En 2013, le coût du projet avait été évalué à 1 128 562$.

Avant les Fêtes, les élus de la Haute-Yamaska ont lancé un appel d'offres sur invitation pour mandater une firme d'ingénierie pour l'exécution des plans et devis et la surveillance des travaux.

Chose certaine, indique Johanne Gaouette, ces travaux ne seront pas réalisés l'été prochain, saison où la fréquentation de l'Estriade est à son maximum. L'automne 2015 ou le printemps 2016 sont les options présentement envisagées.

Rappelons que dans ce dossier, la MRC de la Haute-Yamaska - et la Ville de Bromont dans ce cas particulier - est le donneur d'ouvrages. À ce jour, une subvention de 50 000$ lui a été octroyée par la Coalition nationale sur les sentiers (CNS) et une autre demande d'aide financière est en attente au ministère des Transports du Québec.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer