Défi «Je pars du bon pied»: un clin d'oeil à la nouvelle année

En tout, ce sont 22 équipes et plus de... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

En tout, ce sont 22 équipes et plus de 250 joueurs qui ont joué au soccer pour la cause.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Granby) Le défi «Je pars du bon pied», au profit de la fondation du même nom, a réuni 22 équipes et plus de 250 joueurs de soccer, ce week-end, au Complexe Artopex.

«On est quand même satisfaits, malgré le fait qu'il y avait moins d'équipes que l'an passé. Il faut souligner que cette fois-ci, le tournoi était plus rapproché du jour de l'An, donc les gens avaient peut-être des événements en famille», a commenté hier Paul Goulet, organisateur du tournoi.

Ce dernier peut tout de même dire mission réussie: les gens se sont amusés. «Le but premier du tournoi, c'est vraiment que les joueurs aient du plaisir. Et ils en ont eu! C'est sûr que certains prennent ça très à coeur, mais ç'a bien été. Il n'y a même pas eu de blessés, se réjouit-il. Aussi le tournoi servait à faire un clin d'oeil à la nouvelle année. On voulait que tout le monde la "parte" du bon pied.»

Et la formule semble avoir été appréciée par plusieurs. «Ç'a permis de faire passer la tourtière, la dinde et la tarte au sucre», a lancé un sportif à son coéquipier en rigolant.

L'événement sert à recueillir des dons pour la Fondation Je pars du bon pied! , l'ancienne Fondation du maire de Granby. «L'argent amassé servira à acheter des espadrilles et des bottes d'hiver pour les enfants plus défavorisés», indique Paul Goulet. Sans avancer de chiffres, ce dernier a laissé entendre que le montant recueilli n'était pas mirobolant...

Deux événements distincts

En fait, c'était la quatrième année qu'un tournoi se déroulait au Complexe Artopex durant la période des Fêtes. Mais l'événement était auparavant connu sous le nom de «Défi entreprise».

«On a voulu créer deux événements distincts, explique M. Goulet. Avant, il y avait deux "Défi entreprise" par année, un l'été et un l'hiver. Mais dorénavant, ce sont vraiment deux tournois différents (celui d'hiver étant maintenant associé à Je pars du bon pied).»

L'objectif pour les prochaines années sera d'inciter de plus en plus d'équipes à participer. «On espère grossir le tournoi chaque année, à étendre notre champ d'action. [...] Par exemple, cette année, on a eu une équipe de Sherbrooke et quelques-unes de la Rive-Sud. On veut continuer dans cette lignée», conclut-il.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer