Nez rouge, toujours aussi occupé

«Les gens sont plus sensibilisés », estime Yves... (Photo Alain Dion)

Agrandir

«Les gens sont plus sensibilisés », estime Yves Jobin, coordonnateur à Granby.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) Signe d'une judicieuse prise de conscience, le service de raccompagnement Nez rouge est toujours aussi sollicité dans l'est de la Montérégie.

«C'est vraiment un service essentiel, affirme Nicole Bélanger, responsable des commanditaires et des bénévoles, jointe au local de la rue Rutherford. Celui qui a pensé à ça, M. (Jean-Marie) de Koninck, c'est génial!»

À Granby, les bénévoles nocturnes ont fait 1221 raccompagnements en décembre. Une légère baisse par rapport à l'an dernier, mais le service assuré par l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska était offert une fin de semaine de moins. «On ne peut jamais comparer d'une année à l'autre, indique Nicole Bélanger. Si Noël tombe un week-end, par exemple, c'est beaucoup plus occupé!»

«Les gens sont plus sensibilisés, estime le coordonnateur Yves Jobin. Quand ils savent qu'il y a du temps d'attente, ils prennent des alternatives, appellent quelqu'un ou un taxi.» Comme à l'accoutumée, la nuit la plus chargée a été le vendredi précédant Noël, soit le 19 décembre, avec 127 raccompagnements. En tout, près de 600 bénévoles ont donné de leur temps pour faire en sorte que les routes de Granby et des environs soient plus sécuritaires. Recruter des volontaires est facile dans la Princesse des Cantons-de-l'Est. «Beaucoup de gens reviennent d'année en année, dit M. Jobin. On aime ça!»

«Décembre, ce n'est pas drôle pour tout le monde, dit Mme Bélanger. Il y a beaucoup de gens seuls, alors ils viennent passer du temps chez nous.» L'opération a permis à l'Unité de sauvetage de renflouer ses coffres. Du côté de Waterloo, les dons sont remis à la maison des jeunes.

Bon bilan à Cowansville

Nez rouge Cowansville a aussi connu une année exemplaire:405 raccompagnements en 10 jours, soit presque le même nombre qu'en 2013. «On a fait salle comble (de bénévoles) à tous les soirs», dit la responsable Linda Royal. L'argent recueilli, soit près de 17 000 $ en dons et en commandites, ira comme d'habitude à des organismes de charité pour les enfants. «On a eu beaucoup de participation, beaucoup de gens de bonne humeur, et de la bonne nourriture de nos commanditaires!», dit Mme Royal. Dans tout le Québec, Nez rouge a effectué plus de 76 000 raccompagnements en décembre, soit une croissance de 10 % par rapport à l'année précédente, en plus d'amasser 1,5 million $ en dons.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

 

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer