En mode canons: Les stations de ski sortent l'artillerie lourde

À Bromont, les canons à neige fonctionnent 24... (Photo fournie par Ski Bromont)

Agrandir

À Bromont, les canons à neige fonctionnent 24 heures sur 24, grâce à 60 « neigistes » qui se relaient.

Photo fournie par Ski Bromont

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Bromont) Profitant des temps froids, les canons des stations de ski de la région fonctionnent à plein régime pour enneiger leurs pistes le plus possible. Mais ce qu'on espère le plus: une bonne chute de neige... naturelle.

«Bien sûr, nos canons ne sont pas du tout en congé aujourd'hui [hier]. Mais, on est certainement des fans de la neige naturelle. On a hâte d'avoir une grosse bordée», confie Chloé Payen, coordonnatrice des communications du Mont-Sutton. La batterie de 150 canons à neige de la montagne fonctionne le plus possible pour couvrir. Même son de cloche du côté de Ski Bromont. «Depuis la nuit de dimanche à lundi, ce sont 60 «neigistes» qui se relaient 24 heures sur 24. Avec 250 canons qui fonctionnent simultanément, beaucoup de neige se fabrique», indique Caroline Dumeste, conseillère aux communications pour la montagne de Bromont.

En ce moment, seulement huit pistes sont ouvertes à Sutton, mais selon Chloé Payen, ça ne saurait tarder avant qu'il y en ait davantage. «Nous y allons au jour le jour, mais nous sommes sûrs de pouvoir ouvrir nos pistes. Nous allons tenir nos skieurs au courant de tous les développements.» À Bromont, 54 pistes étaient ouvertes au moment d'écrire ces lignes, selon leur site internet, et «ça ne va pas cesser d'augmenter», indique Caroline Dumeste. «D'ici le 10 janvier, nous pensons être capables d'ouvrir nos sept versants», estime-t-elle.

Impacts

Le Noël doux et pluvieux qu'a connu le Québec aura eu des impacts sur les stations d'ici. À Sutton, on a remarqué une chute de clientèle entre les 24 et 26 décembre. «On a eu 50% de l'achalandage de l'an dernier», a confirmé Chloé Payen. Mais on ne s'inquiète pas pour autant à Sutton. «Historiquement, ce n'est pas une période très achalandée pour nous. Ça n'indique rien de négatif de notre côté.» Les gens du Mont-Sutton sont confiants pour la saison. Comme le rapportait La Voix de l'Est le 23 décembre dernier, «les ventes d'abonnements, toutes catégories confondues, ont augmenté de 6,5% comparativement à l'année dernière».

Une légère baisse d'achalandage a été remarquée à Bromont, mais elle n'a pas encore été quantifiée. «Nous sommes toujours en train d'analyser les chiffres, explique Caroline Dumeste. Grâce aux canons à neige, nous nous en sommes très bien sortis par la suite, on est contents d'avoir pu contourner les effets de cet écart météorologique.» À Ski Bromont, ils sont également persuadés que le restant de la saison sera meilleur. «La majorité des personnes qui viennent à Bromont ont un abonnement, donc on ne devrait pas avoir moins de monde. La majorité des billets se prennent à l'occasion des Nuits Blanches.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer