Urgences: fort taux d'occupation à Granby

Hier après-midi, 32 civières étaient occupées -l'urgence de... (photo Janick Marois)

Agrandir

Hier après-midi, 32 civières étaient occupées -l'urgence de l'hôpital de Granby en compte habituellement 21 -, et 36 autres personnes étaient en attente.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Comme ailleurs au Québec, la période des Fêtes n'épargne pas l'urgence de l'hôpital de Granby, qui affichait hier un taux d'occupation de 150%.

La porte-parole du CSSS de la Haute-Yamaska, Joan Beauchamp, qualifiait hier la situation de «semblable aux années antérieures» à la même période. En après-midi, 32 civières étaient occupées - l'urgence en compte habituellement 21 -, alors que 36 autres personnes étaient en attente.

«C'est dans la norme des choses. La situation est prévisible pour le temps des Fêtes où c'est toujours plus achalandé. Tout notre personnel est en poste. À l'heure actuelle, le plus long temps d'attente est de six heures», a indiqué Mme Beauchamp.

Et comme il fallait s'y attendre, la grippe est venue jouer les trouble-fête. Entre le 23 et le 28 décembre, 65 personnes se sont présentées à l'urgence avec un syndrome d'allure grippale. Parmi eux, 17 cas étaient positifs et 11 ont mené à une hospitalisation.

Outre les cas mineurs, les problèmes cardiaques et les troubles respiratoires sont aussi en cause dans le débordement de l'urgence. On ne recense que trois cas de gastro-entérite.

BMP sous contrôle

Du côté de l'urgence de l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, on était en contrôle de la situation hier. En matinée, on n'y comptait que deux heures d'attente. Treize patients occupaient les seize civières disponibles.

«La situation est relativement stable, mais elle peut changer rapidement», a toutefois rappelé la directrice adjointe et directrice des soins infirmiers au CSSS La Pommeraie, Lise Montagne. Si la période de Noël s'est somme toute bien déroulée, celle-ci fait remarquer que la tendance veut que l'achalandage de l'urgence grimpe davantage vers la période du jour de l'An.

D'après Lise Montagne, les personnes se présentent actuellement pour «un peu de tout», dont quelques cas d'influenza «relativement sous contrôle», de gastro-entérite et de pneumonie.

Bon à savoir

Rappelons que tous les cas ne nécessitent pas une visite à l'urgence. En cas de faible fièvre, de congestion et de nez qui coule, par exemple, on recommande de boire beaucoup d'eau, de prendre du repos et de demeurer à la maison.

Par ailleurs, pour éviter de transmettre la grippe ou la gastro-entérite, les consignes d'usage s'appliquent: tousser dans le pli de son coude, bien se laver les mains et éviter de côtoyer les personnes de santé fragile.

Info-Santé 811 et les pharmaciens peuvent être de bon conseil en cas de doute. Les citoyens ont aussi accès à un outil simple et efficace pour les guider à travers leurs symptômes et les aider à prendre de bonnes décisions. On consulte simplement le www.santemonteregie.qc.ca/userfiles/file/granby-region/Grippe/aide_a_la_decision.pdf

Vaccination

Et il n'est pas trop tard pour se faire vacciner contre la grippe. Demain, ainsi que les 6 et 8 janvier, le CLSC de Cowansville recevra les gens entre 8 h 30 et 16 h 30 sur rendez-vous seulement. On compose le 450 266-4342, option 4, poste 4445 pour obtenir une place.

Sur le territoire du CSSS de la Haute-Yamaska, les personnes à risque de complication ou dans l'entourage de gens qui le sont peuvent avoir accès au vaccin en prenant rendez-vous au 450 375-800, poste 2477.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer