• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Plus d'une centaine de résidences verront le jour au projet du Domaine du village à Saint-Alphonse 

Plus d'une centaine de résidences verront le jour au projet du Domaine du village à Saint-Alphonse

Le maire ainsi que les membres du conseil... (photo Janick Marois)

Agrandir

Le maire ainsi que les membres du conseil municipal de Saint-Alphonse étaient tout sourires, hier, lors du lancement officiel du projet domiciliaire Domaine du village. On voit ici Bertrand Dubé, Suzanne Colgan (avant), Marcel Gaudreau (maire), Alexandre Picard, Suzanne Choinière et François Vadnais.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Saint-Alphonse-de-Granby) La construction résidentielle a définitivement le vent dans les voiles à Saint-Alphonse-de-Granby. Le maire de la localité, Marcel Gaudreau, a annoncé hier que le projet domiciliaire Domaine du village est en branle. D'ailleurs, 106 des 116 terrains appartenant à la municipalité auraient déjà trouvé preneurs. Les premières demeures devraient être érigées en mai prochain.

«On a attendu longtemps, mais là, le projet du Domaine du village, c'est décollé!, a lancé Marcel Gaudreau, hier, alors que la machinerie s'activait au déboisement derrière lui. On a tous les permis et tout est rentré dans l'ordre.»

Il s'agit d'un dossier de longue haleine puisque la municipalité a acheté le vaste site de 1,7 kilomètre carré en 2007 au coût de 220 000 $. Une étude environnementale a ensuite été réalisée, une dépense de 51 000 $ pour la localité.

La compagnie Avizo s'occupera des plans et devis pour l'aménagement du terrain, situé à l'intersection des rues Principale et du Verger et qui s'étend jusqu'au rang Choinière, à proximité du rang Favreau. Au terme d'une course à cinq, la firme de génie-conseil a remporté l'appel d'offres. Le contrat de 88 000 $ lui a été octroyé la semaine dernière. Quant au défrichement, un entrepreneur s'en chargera gratuitement en échange du bois.

«Aucune spéculation»

Le maire ne cachait pas son enthousiasme en raison de l'intérêt marqué pour le projet domiciliaire. «Il y a beaucoup de gens qui veulent des terrains, mais on va bien faire les choses au Domaine du village. Au final, c'est certain que le but est de remplir l'espace le plus vite possible pour rentabiliser le coût de tout ça en recevant plus de taxes.» Selon lui, près du quart des personnes intéressées par le projet font déjà partie des quelque 3100 habitants de Saint-Alphonse.

M. Gaudreau estime que le prix des terrains devrait avoisiner 60 000 $ pour 1500 mètres carrés. «Tout dépendra s'il y a des extras durant les travaux», a-t-il précisé. Les acheteurs devront transiger directement avec la municipalité. «Il n'y a aucune spéculation avec des intermédiaires ou des agents immobiliers. Nous gérons tout», a insisté le maire. Les acquéreurs auront un an pour ériger leur demeure, un jumelé ou une unifamiliale, après l'achat d'un des 116 lots. Des normes architecturales seront aussi imposées pour préserver l'uniformité du projet.

Le site Domaine du village a notamment été choisi en raison de sa proximité avec l'école primaire. Bien que plusieurs familles puissent éventuellement élire domicile dans le secteur, Marcel Gaudreau ne voit pas de problème à court terme pour l'accueil de nouveaux élèves dans l'établissement d'enseignement. «Il y a déjà deux classes de jeunes qui viennent de Granby. On a encore un coussin», a-t-il fait valoir.

Un service de garde érigé à même l'ensemble résidentiel est toutefois dans les cartons. «Ce qui est important, c'est de répondre aux besoins des familles qui viendront ici. Pour l'instant, on va étudier la construction d'une nouvelle garderie avec les membres du conseil.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer