Cogemrhy : départ de la directrice

Carole Lebel quitte la Corporation de gestion des... (Photo Alain Dion)

Agrandir

Carole Lebel quitte la Corporation de gestion des matières résiduelles de la Haute-Yamaska (COGEMRHY) pour la Régie intermunicipale d'élimination de déchets solides de Brome-Missisquoi.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) La Corporation de gestion des matières résiduelles de la Haute-Yamaska (COGEMRHY) perd sa directrice générale. Carole Lebel quitte l'organisme pour joindre la Régie intermunicipale d'élimination de déchets solides de Brome-Missisquoi.

Depuis sa nomination en juin 2010, Mme Lebel a supervisé la construction des écocentres de Granby et de Waterloo, ouverts à l'été 2011, en plus d'en assurer la gestion.

Le contrat de trois ans de Carole Lebel se terminait le 31 décembre prochain. Elle a choisi de ne pas le renouveler et de prendre la direction de Brome-Missisquoi.

«La décision a été difficile à prendre, car j'avais encore beaucoup de projets à COGEMRHY, laisse entendre Mme Lebel. Mais ce nouvel emploi améliore ma qualité de vie - j'habite à Sutton - et me procure de beaux défis.»

Elle assumera ses nouvelles fonctions à compter du 12 janvier prochain.

On sait que la Régie intermunicipale d'élimination de déchets solides de Brome-Missisquoi, qui dessert les municipalités de Bedford, Cowansville, Dunham et Farnham, devait combler sa direction générale en raison de la démission de Brigitte Nadeau. Après une dizaine d'années à la tête de cette corporation, Mme Nadeau doit quitter son poste incessamment.

Celle-ci souhaitait initialement le faire en juin dernier, mais elle avait accepté de poursuivre son travail jusqu'à ce que le conseil d'administration lui trouve un successeur.

Embauche en Haute-Yamaska

Ce jeu de chaises musicales laisse donc un poste à pourvoir en Haute-Yamaska. Sur le site d'Emploi Québec, l'offre d'emploi à la direction générale indique qu'il s'agit d'un contrat de 12 mois, avec possibilité de prolongation. On exige des candidats un diplôme universitaire de premier cycle avec six à neuf années d'expérience pertinentes.

Selon la présidente de COGEMRHY, Lise Faucher, le processus d'embauche bat son plein. «On a reçu 40 candidatures qui font l'objet d'un premier tri. Nous devrions débuter les entrevues au début de la semaine prochaine.»

Mme Faucher espère dénicher la perle rare d'ici le 15 décembre, de façon à ce que la personne choisie puisse se familiariser avec son nouvel emploi avant le départ de Carole Lebel, prévu le 19 décembre. «On est confiant de trouver quelqu'un. Mais ce sont de grands souliers à chausser...», admet-elle.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer