«On a déjà fait plus que notre part»

«L'UMQ (l'Union des municipalités du Québec) ne doit... (photo archives la voix de l'est)

Agrandir

«L'UMQ (l'Union des municipalités du Québec) ne doit en aucun cas accepter une autre coupure. On a déjà fait plus que notre part dans le retour à l'équilibre budgétaire du gouvernement provincial. Elle doit protéger les communautés dans les secteurs de l'économie, l'emploi, la culture, le communautaire, la sécurité publique, etc.», a écrit le maire Bonin sur sa page Facebook.

photo archives la voix de l'est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Bonin rejette l'idée de nouvelles coupes au milieu municipal

GRANBY - Le gouvernement Couillard va avoir de la difficulté à imposer de nouvelles coupes au milieu municipal, estime le maire de Granby, Pascal Bonin. «Je pense que ça ne passera pas, ce coup-là. C'est une attaque directe à tous les milieux. Comment peut-on maintenir des programmes s'il y a encore des coupures?», a-t-il dit hier en réaction au rapport du comité de revue des programmes dirigé par l'ex-ministre Lucienne Robillard qui prône de nouvelles compressions de 1,3 milliard$.

«On se demande où on s'en va avec tout ça. (...) On a l'impression de vivre dans un mauvais rêve de relation publique. Le gouvernement lance des ballons d'essai et il revient ensuite avec des coupes sévères, mais moindres, que ce qui a été envoyé au départ», a laissé tomber hier Pascal Bonin.

Le maire a réagi aux recommandations du rapport Robillard dès dimanche soir en publiant sur sa page Facebook un commentaire intitulé «Y a-t-il un capitaine à bord». «Le message que je voulais envoyer à la population, c'est que ça ne passera pas», fait valoir Pascal Bonin.

«L'UMQ (l'Union des municipalités du Québec) ne doit en aucun cas accepter une autre coupure. On a déjà fait plus que notre part dans le retour à l'équilibre budgétaire du gouvernement provincial. Elle doit protéger les communautés dans les secteurs de l'économie, l'emploi, la culture, le communautaire, la sécurité publique, etc.», a-t-il écrit.

Son commentaire est accompagné d'une photo du naufrage du bateau de croisière Costa Concordia. «Les finances publiques sont un gros navire dont nous avons tourné si vite le gouvernail que nous ne sommes pas en train de tourner, mais bien de chavirer», illustre-t-il.

Prendre le temps

Cela dit, Pascal Bonin précise «ne pas être en désaccord avec le principe de rationalisation des dépenses de l'État». «J'ai toujours été partisan de regarder les revenus vs les dépenses. Mais là, ça va juste trop vite. On ne peut pas enrayer en six mois un système qui est là depuis des décennies. À Granby, on a pris un an pour réviser les finances publiques. Le gouvernement Couillard ne peut pas faire le reingeniering des finances de la province en six mois», calcule le maire Bonin.

«Je suis d'accord avec l'idéologie et où on veut se diriger. Mais prenons le temps de le faire au lieu de se précipiter à faire des sorties qui heurtent tout le monde», ajoute-t-il.

Après les récentes compressions de 300 millions$, le maire croit malgré tout que le monde municipal pourrait à nouveau subir de nouvelles coupes. «J'espère que tous les maires mettront leurs culottes et cesseront d'avoir peur d'être punis par le gouvernement provincial dans l'octroi de subventions pour avoir osé se tenir debout pour leur population. De toute façon, nous n'aurons rien de plus, sauf la honte d'avoir mis les deux genoux à terre», écrit le maire sur Facebook.

Au passage, Pascal Bonin lance d'ailleurs une flèche à l'endroit de Lucienne Robillard. «Venant de quelqu'un qui reçoit une pension d'Ottawa et de Québec, en plus d'empocher 1100$ par jour pour son travail à la commission, le message de se serrer la ceinture ne passe pas, mais vraiment pas», dit-il.

 

Autres textes en page 14

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer