Materium reconnue PME Innovante au Québec

«Materium a été créé pour l'industrie du textile,... (photo Stéphane Champagne, La Presse)

Agrandir

«Materium a été créé pour l'industrie du textile, mais il en a découlé une multitude d'applications incroyables pour des marchés auxquels on n'avait pas pensé au début. On est très fiers d'où nous sommes rendus», dit Mathilde Gosselin, présidente et fondatrice de l'entreprise.

photo Stéphane Champagne, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La PME granbyenne Materium Innovations travaille sur l'infiniment petit, mais sa renommée, elle, ne cesse de prendre de l'ampleur. Et le prix qu'elle a remporté jeudi soir y contribuera sûrement. Materium a été couronnée PME Innovante de l'année par l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ).

«C'est une incroyable reconnaissance. Ça signifie beaucoup pour nous», a commenté hier la présidente et fondatrice de l'entreprise qui loge pour le moment à l'incubateur industriel de Granby, Mathilde Gosselin.

Materium est en activité depuis un peu plus de quatre ans. L'entreprise a développé des microcapsules de silice, si petites qu'elles sont invisibles à l'oeil nu, qui font office de «produit plate-forme» pouvant être utilisés pour plusieurs applications dans différents secteurs d'activités, comme les textiles, les matériaux ou la microélectronique, explique Mme Gosselin.

Un exemple? Les microcapsules de Materium peuvent notamment être utilisées pour les uniformes dans le secteur médical. Elles permettent de libérer notamment un produit antibactérien ou une lotion hydratante. Bref, la technologie de Materium contribue aux textiles intelligents, opine la présidente de l'entreprise qui emploie cinq personnes.

«Materium a été créé pour l'industrie du textile, mais il en a découlé une multitude d'applications incroyables pour des marchés auxquels on n'avait pas pensé au début. On est très fiers d'où nous sommes rendus», dit la dirigeante d'entreprise.

Avec leurs propriétés polyvalentes, les produits de la PME font également office d'additifs qui peuvent par exemple être utilisés dans les semelles de chaussures, les pneus d'automobile, les plastiques résistants à la chaleur, les matériaux isolants et les lasers de grande puissance.

Commercialisation

Materium a débuté ses opérations de commercialisation. Et sa renommée dépasse les frontières de la province. «Notre nom commence à circuler de façon importante. Et clairement, ce n'est pas juste au Québec. C'est à travers le monde», affirme Mathilde Gosselin.

À preuve, dit-elle, un distributeur indien, qui oeuvre dans l'industrie des automobiles électriques, passera deux jours aux installations de Materium au début de la semaine prochaine.

L'équipe de Materium a développé elle-même son produit, mais elle a travaillé sur ses différentes applications avec l'expertise de l'Université de Sherbrooke et du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales du Collège Shawinigan. La filtration de l'air et le traitement de l'eau sont de nouvelles avenues explorées par l'entreprise.

Mathilde Gosselin croit que le prix récemment remporté permettra de «rassurer et réconforter les clients qui ont un intérêt pour les produits de l'entreprise».

Elle croit également que Materium a pu se distinguer grâce au fait qu'elle a développé davantage qu'un seul produit. «On a un produit plate-forme qui peut aller dans une multitude d'éléments», se réjouit-elle.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer