Une Granbyenne en mission en Chine

Marie-Ève Morin a été invitée à participer aux... (photo fournie)

Agrandir

Marie-Ève Morin a été invitée à participer aux activités entourant la visite du premier ministre québécois, Philippe Couillard, à Jinan, en Chine, alors qu'elle y était déjà en mission pour le Cégep Marie-Victorin.

photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Marie-Ève Morin, une Granbyenne qui fait carrière à Montréal, a pu assister à une journée de la mission économique de Philippe Couillard, dans la province de Shandong, en Chine. Elle a été invitée à y participer, le 28 octobre, par la Fédération des Cégeps, en étant aux tables rondes sur l'éducation.

Mme Morin était déjà à Jinan, la capitale de la province chinoise, en mission d'une dizaine de jours pour le Centre d'éducation multiculturel du Cégep Marie-Victorin, lorsque le premier ministre du Québec a rencontré les dignitaires de Shandong. «Je n'ai pas rencontré personnellement le premier ministre. J'étais là quand il a fait sa conférence, raconte-t-elle. J'ai été au banquet. J'étais vraiment là pour la portion éducation où il y avait quelques tables.»

Au cours de ce voyage qui n'avait rien de touristique, elle a également été invitée à donner une conférence au congrès de la Fédération mondiale des collèges et polytechniques, qui s'est tenu dernièrement à Pékin.

Double diplomation

L'éducation occupe une grande place en Chine, selon elle. Conseillère pédagogique, Mme Morin travaille à l'élaboration de programmes conjoints avec des collèges chinois et vietnamiens partenaires. Au cours d'une année, elle peut faire de deux à trois voyages d'une dizaine de jours en Chine pour former le personnel, modifier le programme selon les cas et trouver un logis pour les enseignants québécois qui iront donner les cours aux étudiants locaux. Le programme donne une double diplomation, soit un diplôme d'études collégiales du collège chinois ou vietnamien partenaire, en plus d'une AEC décernée par le cégep Marie-Victorin.

Les formations offertes sont techniques en comptabilité et gestion, administration des affaires et techniques de commerce, toutes données en anglais langue seconde.

La Granbyenne de naissance recrute des enseignants qui prennent l'avion pour ces collèges partenaires pour donner leurs cours pendant quelques semaines. Ils sont préparés à vivre dans une société où les moeurs ne sont pas les mêmes. «Quand je vais visiter une nouvelle place, je prends des photos, des petits films pour qu'ils sachent où ils s'en vont. Ils sont bien préparés.»

«Ce qui est le fun, c'est aussi qu'on réussit à développer des partenariats pour nos étudiants ici», explique-t-elle.

Des étudiants en mode ont la chance de faire leur stage de fin d'études dans ces deux pays asiatiques, où ils sont guidés par des étudiants du collège local qui ont fait le programme double. C'est le cas à Kaifeng, où le partenariat avec le volet collégial de l'université permet à des étudiants québécois d'y faire leur stage de mode.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer