Centre d'affaires DIX68 à Saint-Alphonse-de-Granby: une agglomération de l'habitation

Éric Audras, Véronique Paré et le maire de... (photo Alain Dion)

Agrandir

Éric Audras, Véronique Paré et le maire de Saint-Alphonse-de-Granby, Marcel Gaudreau, ont donné hier la première pelletée de terre symbolique à ce qui deviendra le Centre d'affaires DIX68.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Saint-Alphonse-de-Granby) S'il n'en tient qu'à Éric Audras et Véronique Paré, la sortie 68 de l'autoroute 10 deviendra la référence régionale en matière d'habitation. Et le nouveau centre d'affaires que le duo s'apprête à construire y contribuera, a expliqué hier le couple de promoteurs.

Selon Éric Audras, le boulevard Taschereau, à Brossard, fait en quelque sorte office de référence quand on veut s'acheter une voiture. Même chose pour la rue Principale à Granby. Avec ses commerces et services déjà tournés vers l'immobilier et l'habitation (bureau de l'Association provinciale des constructeurs d'habitation du Québec, la Cité du Feu, Maisons Bonneville), la sortie 68 à Saint-Alphonse-de-Granby pourrait bien devenir l'agglomération de l'habitation, soumet-il.

Éric Audras et sa conjointe y participeront à leur façon. Ils ont donné hier la première pelletée de terre symbolique à ce qui deviendra le Centre d'affaires DIX68, rue Denison Ouest, et qui nécessitera un investissement d'un peu plus de 500 000 $.    

L'endroit offrira sept condos commerciaux avec espaces d'entreposage d'environ 800 pieds carrés chacun, en plus d'offrir quatre bureaux individuels et, à l'étage, une salle de réunion commune pouvant accueillir une dizaine de personnes pour des réunions d'équipe et des rencontres clients. Si tout se déroule comme prévu, la construction sera achevée vers la fin janvier 2015. Des designers, courtiers immobiliers, courtiers hypothécaires, entrepreneurs en construction ou autres décorateurs pourraient y avoir pignon sur rue, avance Éric Audras, familier avec la région puisqu'il habite Bromont.

Pour l'heure, le Centre DIX68 ne compte aucun locataire officiel. Mais des pourparlers sont engagés et l'intérêt serait manifeste, affirme M. Audras. Le projet pourrait compter d'autres phases, si nécessaire.

Autres annonces?

Présent hier, le maire de Saint-Alphonse, Marcel Gaudreau ,était tout sourire. «Quand ça se remplit ici, on est heureux», a-t-il laissé tomber. Selon lui, l'hypothèse que la sortie 68 développe une vocation en matière d'habitation n'est pas farfelue. «On a la situation pour ça», a-t-il dit.

Avec encore plusieurs terrains à vendre dans le secteur, le maire affirme par ailleurs que d'autres projets commerciaux sont actuellement sur le feu. Qui sait, d'autres annonces pourraient être effectuées dans un avenir rapproché, a-t-il laissé savoir.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer