Genest peu loquace en Chambre

«Ça joue du coude au sein de la... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Ça joue du coude au sein de la députation néo-démocrate pour prendre la parole, confie le député de Shefford Réjean Genest, qualifiant le tout de «concours de popularité.» «Il y a des députés qui sont plus placoteux que d'autres. Je ne me chicanerai pas pour prendre la parole. Je ne suis pas quelqu'un qui veut flasher.»

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Granby) Les interventions de Réjean Genest ont été rares lors des différentes séances de travail au Parlement du Canada. Depuis son élection en mai 2011, le député de Shefford n'a pris la parole que 39 fois à la Chambre des communes et n'est intervenu que 40 fois en comité. C'est le pire bilan parmi les 54 députés néo-démocrates du Québec.

Le député de Brome-Missisquoi, Pierre Jacob, a été beaucoup plus actif: il s'est adressé à ses collègues en Chambre à 230 reprises au cours de cette période. Il est également intervenu 507 fois lors de séances de travail de comités parlementaires, notamment avec le Comité permanent de la justice et des droits de la personne dont il est membre.

M. Genest, de son côté, s'est fait entendre 40 fois lors de travaux du Comité mixte permanent de la Bibliothèque du parlement. Il en a été membre lors des deux premières années de son mandat.

Des 54 députés québécois du NPD dont nous avons analysé le nombre d'interventions à la Chambre des communes, seulement trois se sont levés pour prendre la parole moins de 100 fois depuis mai 2011. Outre M. Genest, les représentants de Laval et Laval-Les Îles, José Numez-Melo (87 fois) et François Pilon (96) sont dans ce groupe, selon les données compilées par La Voix de l'Est(voir notre tableau).

Hormis les interventions en Chambre, M. Genest n'a parrainé aucun projet de loi depuis son arrivée à Ottawa. En 41 mois en tant que député de Shefford, il a déposé deux motions. Elles portaient sur le logement social.

Le député Jacob a pour sa part parrainé un projet de loi sur le développement durable. Il a été battu en Chambre par le gouvernement conservateur. Depuis son élection, M. Jacob n'a déposé aucune motion.

«Pas de rapport», dit le député

Le nombre d'interventions en Chambre et en comités est un mauvais indicateur pour analyser l'assiduité des députés, soutient M. Genest. «Ça n'a pas de rapport», assure-t-il.

Joint hier pour parler de ses interventions devant ses pairs, le député de Shefford a affirmé avoir un taux de présence de 90% à 95% lors des votes en Chambre et lors des périodes de questions. Il est tout aussi assidu aux caucus de son parti, prévus deux fois par semaine.

M. Genest reconnaît ne pas intervenir souvent devant l'ensemble de ses collègues députés. C'est parce que, explique-t-il, la direction du caucus de son parti ne lui demande pas de le faire. Les interventions et questions sont faites selon les sujets débattus. Parfois, les sujets sont complexes. «Quand ça parle de finances, je ne m'en mêle pas. On a du monde qui connaisse ça mieux que moi et le parti a identifié ses porte-paroles.»

En plus, ça joue du coude au sein de la députation néo-démocrate pour prendre la parole, confie M. Genest, qualifiant le tout de «concours de popularité.» «Il y a des députés qui sont plus placoteux que d'autres. Je ne me chicanerai pas pour prendre la parole. Je ne suis pas quelqu'un qui veut flasher.»

Le député Genest assure être plus volubile lors des caucus. «Si j'ai quelque chose à dire, à affirmer, je vais le faire. Mais je ne répèterai pas quelque chose qui a déjà été dit.»

Sur l'ensemble de son travail, M. Genest dit être satisfait. «On juge un député sur les résultats qu'il a dans sa circonscription, et je peux vous dire qu'on travaille bien, et sur son travail à la Chambre des communes.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer