Granby bonifie son aide aux agriculteurs

Les graminées et la glomaline des racines, qui... (photo Alain Dion)

Agrandir

Les graminées et la glomaline des racines, qui sert d'enduit pour stabiliser les agrégats dans le sol autour d'elles, empêcheront le sol de s'éroder lors d'averses, explique Isabelle Martineau, agronome au club conseil Gestrie-sol.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby élargit son aide financière aux agriculteurs pour qu'ils améliorent leur bilan environnemental. En plus de les aider à aménager des bandes riveraines, elle met maintenant à leur disposition des subventions pour réduire l'érosion de leurs terres.

Le programme de réduction de pollution d'origine agricole met cette fois l'accent sur les sols à nu. Les agriculteurs granbyens sont invités à semer des graminées à croissance rapide comme l'avoine, l'orge, le seigle et le blé, entre leurs rangées de maïs ou de soya. Les graminées et la glomaline de leurs racines, qui sert d'enduit pour stabiliser les agrégats dans le sol autour d'elles, empêcheront le sol de s'éroder lors d'averses, explique Isabelle Martineau, agronome au club-conseil Gestrie-Sol.

Les graminées peuvent aussi être semées l'automne, après les récoltes. C'est l'approche pour laquelle a opté Werner Spani. L'agriculteur, dont la ferme se trouve dans la rue Cowie, en a semé au début du mois d'octobre. C'est la troisième année de suite qu'il en plante l'automne venu.

En plus de réduire le ruissellement en gardant la terre où elle se trouve, la présence de ces graminées nourrira le sol. Le rendement des terres s'en trouvera amélioré, soutient Bruno Garon, ingénieur agricole au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

Un budget de 20 000$ est disponible pour le nouveau volet du programme. En vertu de celui-ci, un agriculteur pourra obtenir une subvention de 65$ pour chaque hectare recouvert d'une culture de couverture, jusqu'à un montant maximal de 1000$.

Des 15,575 kilomètres carrés qui composent la Ville de Granby, 9,1 km2 se trouvent en milieu rural (58% du territoire). De cette superficie, 4263 hectares sont des terres agricoles cultivées. On compte environ 70 producteurs agricoles à Granby.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer