Autre volte-face du ministre Bolduc : un peu de répit pour nos écoles privées

Selon le directeur de l'école secondaire du Verbe... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Selon le directeur de l'école secondaire du Verbe Divin, Jean Striganuk, le recul du ministre Bolduc permettra aux écoles privées de maintenir leurs frais de scolarité au même niveau.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Marie-Ève Martel</p>
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Après des semaines d'incertitude quant à l'avenir du financement de leurs écoles, les directeurs de l'école secondaire du Verbe Divin et du Collège Mont-Sacré-Coeur soupirent de soulagement. La plus récente des nombreuses volte-face du ministre de l'Éducation Yves Bolduc, soit de ne plus couper 50% ou plus de leur financement, leur accordera un peu de répit.

«C'est une excellente nouvelle, se réjouit le directeur de l'école secondaire du Verbe Divin, Jean Striganuk. Ça va permettre aux parents de souffler un peu, ça va nous permettre de maintenir nos frais de scolarité au même niveau et ça va permettre aux jeunes d'avoir encore accès à nos services.»

La nouvelle, qui a «bien commencé la journée» de son homologue du Collège Mont-Sacré-Coeur, Claude Lacroix, n'a toutefois rien de surprenant aux yeux de ce dernier. «C'est ça depuis un certain temps: on ne se sent jamais vraiment sûr des décisions ou de l'orientation du ministre. C'est le côté vicieux de la situation: il dit quelque chose, mais on est jamais sûr si ça va vraiment être ça. Une journée c'est à gauche, le lendemain c'est à droite», allègue-t-il, ajoutant que cette incertitude est source de beaucoup d'inquiétude pour le personnel, les parents et les élèves.

«C'est une réalité qu'il y a un coup de barre à donner au Québec, qu'on vit peut-être au-dessus de nos moyens, poursuit M. Striganuk. Mais ces coupures ont été annoncées tellement vite, je me demande si les études [d'impact] avaient été bien faites. L'éducation n'est pas un secteur dans lequel il faudrait couper, que ce soit au public ou au privé.»

Des ajustements qui feront quand même mal

La partie n'est toutefois pas gagnée, car, comme le rapportaient les médias hier, le ministre compte néanmoins apporter «quelques petits ajustements» au financement des écoles privées. Leur nature est encore imprévue, mais elle pourrait être précisée alors que M. Bolduc rencontrera les directeurs d'écoles privées, réunis jeudi prochain à Québec.

«Peu importe les coupures, elles vont faire mal, reconnaît M. Lacroix. C'est l'attente qui fait mal parce que tu ne sais pas ce qui se passe. Pour faire une analogie, c'est comme si tu vas chez le médecin et qu'il t'apprend que tu es malade, sans te dire quelle est ta maladie. Est-ce que c'est grave? Quels traitements faudra-t-il subir?»

La question des compressions dans le transport scolaire sera aussi abordée. «Oui, il y a de l'argent à aller chercher, mais il faut le faire avec les bonnes mesures, avance M. Striganuk. En coupant dans le transport scolaire, ce sont davantage les écoles en région qui vont en souffrir, car en ville, il y a l'alternative du transport en commun.»

Les inscriptions n'en souffrent pas

Tant au Verbe Divin qu'au Mont-Sacré-Coeur, on indique que le nombre d'inscriptions n'est pas à la baisse, même si le climat d'incertitude quant au financement des écoles privées s'est installé en pleine période de recrutement de nouveaux élèves.

«Pour l'instant, on ne ressent pas d'impact. Je pense que certains attendaient un peu avant de finaliser l'inscription de leur enfant. Les places devraient se remplir dans les semaines à venir», indique M. Striganuk, précisant que quatre classes de première secondaire doivent être comblées chaque année.

Une centaine de dossiers d'admission sont présentement ouverts du côté du collège de la rue Denison. «Je touche du bois, affirme M. Lacroix. À nos portes ouvertes, le 19 octobre, on a eu plus de visites qu'avant. En tout, on a eu 35 familles supplémentaires.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer