Souper du maire de la Chambre de commerce : le maire Pascal Bonin répond présent

Après avoir décliné l'invitation l'an dernier, le maire... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Après avoir décliné l'invitation l'an dernier, le maire de Granby, Pascal Bonin, rencontrera les gens d'affaires au traditionnel Souper du maire, organisé par la Chambre de commerce Haute-Yamaska et région.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Après avoir décliné l'invitation l'année dernière, le maire de Granby, Pascal Bonin, a cette fois-ci répondu «présent» au traditionnel Souper du maire de la Chambre de commerce Haute-Yamaska et région, a confirmé hier la directrice générale du regroupement de gens d'affaires, Céline Gagnon.

«La formule ne sera pas très différente des années précédentes. Il va y avoir un souper au Zoo de Granby, comme avant. Mais le maire Bonin va y aller avec son propre style», a souligné Mme Gagnon.

Alors qu'auparavant, le Souper du maire se déroulait en janvier, soit après le dépôt du budget de la Ville de Granby, c'est à la fin novembre - le 27 plus précisément - que Pascal Bonin rencontrera les membres de la Chambre de commerce. Ce faisant, la rencontre précédera l'adoption du budget de la Ville, prévue le 15 décembre prochain.

«Je suis très contente que le maire ait accepté l'invitation. C'est quelque chose que les gens d'affaires apprécient beaucoup. Ils sont très intéressés par les orientations du maire et des élus au sujet du développement économique de la ville», dit Céline Gagnon.

Tradition

Au fil des ans, le Souper du maire était devenu une tradition. Il s'est déroulé durant sept années consécutives, alors que le maire en poste était Richard Goulet. L'an dernier, le maire Bonin, nouvellement élu, avait préféré ne pas participer à la rencontre. Comme le conseil municipal était engagé «dans une révision de son cadre budgétaire», le moment n'était pas opportun, avait fait valoir M. Bonin.

«Le comité des finances est loin d'avoir fini son travail. Au contraire, il rentre dans le vif du sujet. Aller devant la chambre de commerce et se faire poser des questions sur où on s'en va, avant même que le comité des finances ait mis son mot final, je trouve ça prématuré et ça devient du vent», avait-il déclaré, promettant d'être «deux fois plus généreux» la prochaine fois. Il pourra être pris au mot cette année.

Habituellement, de 60 à 80 personnes issues du milieu des affaires à Granby assistent au Souper du maire, note Céline Gagnon. Après une année d'absence et avec un nouveau maire en poste, l'intérêt pourrait être plus grand cette année, avance-t-elle.

Il a été impossible hier d'obtenir les commentaires du maire à ce sujet. Mais le cabinet de la mairie a confirmé sa présence à l'événement à la fin novembre.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer