Haute-Yamaska : révision du PGMR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Comme ailleurs au Québec, la MRC de La Haute-Yamaska consacrera la prochaine année à revoir son Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) en place depuis 2005.

Cette révision permettra de faire le point sur les mesures qui existent déjà et de cibler les objectifs à atteindre entre 2016 et 2021 sur le territoire. L'organisme mettra notamment à jour l'inventaire des matières résiduelles produites en Haute-Yamaska, tant sur le plan résidentiel, industriel, commercial qu'institutionnel, ainsi que par les entreprises de construction, de rénovation et de démolition.

Tout cela vise à améliorer la performance de la MRC et à participer à l'atteinte des objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. On sait que depuis 2011, ce plan d'action vise à ramener à 700 kilogrammes par habitant par année la quantité de matières résiduelles éliminées, soit une réduction de 110 kilogrammes par habitant par rapport à 2008.

Dans le cadre de cet exercice de révision, qui s'étendra jusqu'à la fin octobre 2015, la MRC souhaite notamment recenser tous les organismes et les entreprises liés de près ou de loin à la gestion des matières résiduelles (points de collecte, récupérateurs ou intervenants en éducation, information ou sensibilisation) pour en savoir plus sur leurs services et sur les initiatives qu'ils ont mises de l'avant. «On connaît beaucoup d'organismes, mais il y en a d'autres comme des pharmacies, des écoles, des garages, qui posent aussi des gestes en ce sens», explique la directrice du service des matières résiduelles à la MRC, Karine Denis.

La MRC veut également les entendre au sujet des contraintes qu'ils vivent et des solutions qui pourraient permettre d'y remédier. Un bottin vert devrait mis en ligne en 2015 identifiant la plupart de ces organismes et entreprises. Le préfet Pascal Russell précise que tout ce processus ne se déroulera pas en vase clos. Avant son entrée en vigueur, en 2016, le projet révisé sera également soumis à une consultation publique.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer