Le maire Bonin se fait rassurant

Pascal Bonin fait valoir qu'il n'y a «aucun... (Photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Pascal Bonin fait valoir qu'il n'y a «aucun point d'intérêt spécifique» qui nécessiterait une surveillance accrue à Granby.

Photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le maire de Granby, Pascal Bonin, a tenu à se faire rassurant, hier, aux lendemains des tragiques événements survenus à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa.

«Je pense que la population en général est affectée et inquiète par ce qu'il s'est passé à Ottawa et à Saint-Jean-sur-Richelieu. Et Saint-Jean, ce n'est pas loin. Mais le service de police de Granby a toujours des liens étroits avec le service de police et de renseignement du Québec et du Canada», a précisé le maire. 

«Il y a une chimie qui s'est installée au sein des corps policiers provincial et national. Et Granby en fait partie», ajoute-t-il. 

Pascal Bonin fait par ailleurs valoir qu'il n'y a «aucun point d'intérêt spécifique» qui nécessiterait une surveillance accrue à Granby. «Il y a peu d'édifice fédéral et il n'y a pas de base militaire», relève-t-il. 

Néanmoins, dit-il, il est recommandé aux citoyens de rapporter tous comportements suspects aux policiers. «Après tout, les citoyens sont les yeux et les oreilles de la police dans ce genre de situations», dit Pascal Bonin. 

Le maire dit avoir pris très au sérieux les événements qui ont monopolisé l'attention cette semaine. «On veut rassurer les gens. On n'est pas dans un silo. Bien au contraire. On comprend les inquiétudes et on agit en conséquence», assure-t-il.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer