Un nouveau sentier de marche en montagne à Shefford

Au sommet, les marcheurs ont une vue sur... (Photo fournie)

Agrandir

Au sommet, les marcheurs ont une vue sur le lac Brome, Sutton et la réserve naturelle des Montagnes-Vertes.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Shefford) Les amateurs de marche en montagne ont un nouveau site pour prendre l'air. Le sentier du Parc des Montagnards a été inauguré officiellement hier, dans la municipalité de Shefford.

Ce projet de 93 000$ est l'oeuvre de l'organisme Conservation espace nature Shefford (CENS), en collaboration avec la municipalité du Canton de Shefford et le programme du Pacte rural, qui a fourni 60% du montant.

De niveau intermédiaire, la piste de randonnée s'étire sur 1,91 kilomètre, avec un dénivelé de 178 mètres.

Le président de CENS, Yves Beaulieu, la décrit comme un sentier rustique fait de mains d'humains «à la pioche et à la pelle». Les marcheurs y empruntent une piste balisée, parsemée de marches de pierre et de bois. En cours de route, il leur est possible de croiser des chevreuils et même d'apercevoir des faucons, dit-on. Les personnes en bonne forme physique accomplissent le trajet en 30 minutes, indique M. Beaulieu. Et tout en haut, la partie dégagée du sommet permet d'admirer le lac Brome, Sutton et la réserve naturelles des Montagnes-Vertes.

Selon M. Beaulieu, hier était un «beau jour» pour CENS, «une équipe de gens passionnés par la nature». Plus de 1000 heures de bénévolat ont d'ailleurs été investies dans ce sentier depuis le début des travaux, à l'été 2013.

Ouvert à l'année, celui-ci sera accessible aux adeptes de raquette en hiver. Les chiens, cependant, ne sont admis à aucun moment.

Le point de départ du sentier est accessible par le 333 du chemin du mont Shefford, où un stationnement d'une quinzaine de places a aussi été aménagé.

Le nouveau sentier du Parc des Montagnards vient s'ajouter à ceux du Parc écologique Jean-Paul Forand, déjà bien connus des randonneurs. Ces deux endroits font partie de la Réserve naturelle du Canton-de-Shefford.

La suite

Ravi de la réalisation de ce projet, le maire de Shefford, André Pontbriand, a laissé entendre que le sentier du Parc des Montagnards n'en resterait pas là. Une suite est déjà prévue. «On a un autre grand terrain au sommet de la montagne, l'Impasse du sommet, qu'on pourrait développer éventuellement... et qui pourrait être relié à celui du Parc des Montagnards.»

Yves Beaulieu n'a pas caché non plus son intention d'étendre le réseau accessible aux randonneurs sur le territoire du Canton de Shefford. «Les marcheurs n'aiment pas revenir sur leurs pas. On espère que le sentier du Parc des Montagnards deviendra une boucle l'an prochain.» Des panneaux d'interprétation devraient aussi être ajoutés tout le long du parcours.

Ils rêvent même un jour de voir tous les sommets du mont Shefford reliés entre eux. Des propriétaires de la montagne devraient être approchés en ce sens, laisse savoir M. Beaulieu.

La protection à perpétuité de 145 hectares de zone montagneuse a d'ailleurs permis à Shefford de décrocher récemment le Prix de l'intelligence collective parmi les municipalités de 5000 à 20 000 habitants lors des Prix d'excellence du Réseau villes et villages en santé.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer