L'exposition d'antiquités d'Eastman déménage à Saint-Alphonse-de-Granby

Plus de 3000 visiteurs ont défilé dans les... (photo Maxime Sauvage)

Agrandir

Plus de 3000 visiteurs ont défilé dans les allées, n'offrant aucun répit à la cinquantaine d'antiquaires réunis sous le toit de l'érablière.

photo Maxime Sauvage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Marie-Ève Martel</p>
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Alphonse-de-Granby) Le déménagement de l'Exposition d'antiquités d'Eastman dans le décor champêtre de La Grillade s'est révélé un choix judicieux pour ses organisateurs. Un nombre record de plus de 3000 visiteurs ont défilé dans les allées, n'offrant aucun répit à la cinquantaine d'antiquaires réunis sous le toit de l'érablière.

«C'est un énorme succès et on est très satisfaits, indique Lysette Quintal, l'une des organisatrices. Les visiteurs sont enchantés et grâce au décor, tout est mis en évidence. Des antiquités avec du bois de grange, on ne peut trouver un plus beau mariage!»

La Grillade étant beaucoup plus spacieuse que l'ancien site de l'exposition, le nombre d'exposants a bondi de 34 à 50, cette année. Jouets, figurines, meubles, vaisselle, bibelots, affiches, outils, vieux bouquins et autres trouvailles: il y en avait pour tous les goûts et pour tous les portefeuilles.

Il faut dire que n'expose pas qui le veut à cet événement fort prisé des amateurs. Les participants sont préalablement triés sur le volet afin d'offrir aux visiteurs un éventail d'articles variés et de qualité.

«C'est sûr qu'il y a une sélection, explique Mme Quintal. On ne veut aucune reproduction - que des pièces authentiques. Et puis, ce n'est pas tout le monde qui souhaite acheter des meubles, pour des raisons de goût, de budget et d'espace.»

À chacun son antiquité

Au moment du passage de La Voix de l'Est, plusieurs exposants se réjouissaient du nouveau site. Du nombre, Sylvie Agnard ne tarissait pas d'éloges envers l'événement, auquel le Musée Edison du phonographe, qu'elle représentait, participait pour une troisième fois. «C'est très bien. Le local est magnifique, et l'ambiance est très agréable. Les gens sont là: c'est merveilleux», lance-t-elle.

Même si son kiosque est ultra spécialisé - on n'y présente que des gramophones datant des deux premières décennies du 20e siècle -, elle a pu côtoyer tant des connaisseurs que des néophytes venus à la chasse aux trésors d'autrefois.

Certains savaient exactement ce qu'ils recherchaient. «Chaque personne a vraiment ses goûts, mais c'est sûr que les gens qui viennent, ce sont surtout des collectionneurs», explique Sylvie Boivin, venue faire étalage d'une partie de la collection privée d'Alain Lemaire, président du conseil du groupe Cascades à Kingsey Falls. L'homme était également président d'honneur de l'événement.

«Plus tôt aujourd'hui, poursuit-elle, on a eu un monsieur qui cherchait un item précis, et il avait une coupure de journal pour nous le montrer; il y a aussi eu une dame qui collectionnait les fers à repasser et qui a trouvé un réchaud qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Enfin, il y a un monsieur qui cherchait de vieux skis pour en faire des patères.»

Comme ils n'ont pas tous les mêmes trouvailles à offrir, chaque exposant rejoint d'ailleurs une clientèle particulière. «Les gens recherchent souvent des pièces rares, uniques, et à prix raisonnable, indique David Carbonneau. La plupart des exposants prennent part à plus d'un événement. Pour nous, c'est en fait la meilleure façon de rencontrer notre clientèle et de garder un contact avec elle. On finit par connaître ses goûts et elle cherche nos antiquités.»

Plusieurs visiteurs sont donc repartis chez eux avec un petit trésor, que la dépense soit prévue ou non. «Ça marche souvent avec des coups de coeur, fait savoir Mme Quintal. Ça commence par un morceau, puis un autre... et un autre!»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer