«L'ennui nous pogne vite»

«Juste de pouvoir discuter, échanger avec des gens... (photo Alain Dion)

Agrandir

«Juste de pouvoir discuter, échanger avec des gens qui ont les mêmes intérêts que moi, j'aimerais beaucoup ça», indique Carl Beaudette-Marier, en lançant un appel aux jeunes à devenir bénévoles au CSSS.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ariane Faribault
Ariane Faribault
La Voix de l'Est

(Granby) Entre la famille et le boulot, les jeunes adultes ont souvent peu de temps à donner en bénévolat. Le Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Yamaska aimerait toutefois recruter quelques jeunes pour apporter une bouffée de fraîcheur à son équipe de bénévoles et mieux répondre aux besoins de certains patients et résidants particuliers, qui auraient parfois envie de rencontrer des gens au profil similaire au leur.

Comme bien des hommes de 30 ans, Carl Beaudette-Marier aime le sport, les films, la musique et l'informatique. Le problème, c'est qu'il n'a personne avec qui partager ses passions, les gens qu'il côtoie quotidiennement ayant un parcours de vie bien différent du sien. Carl demeure depuis cinq ans à l'étage des soins d'hébergement de longue durée à l'hôpital de Granby, alors que la moyenne d'âge de ses voisins dépasse largement les 60 ans. Il n'est donc pas toujours facile de trouver des intérêts communs avec eux.

Cloué dans un fauteuil roulant, car il souffre de dystrophie musculaire de Duchenne, une maladie héréditaire, Carl est vif d'esprit, enjoué, et il est visiblement très à l'aise à discuter avec les gens. Il rêve donc de recevoir la visite de jeunes de son âge, avec qui il pourrait partager ses intérêts. C'est pour des résidants comme lui que le Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Yamaska souhaite recruter de jeunes bénévoles.

«C'est certain que ce serait l'fun d'avoir du sang neuf, reconnaît Carl. Ceux qui font du bénévolat, ce sont souvent des retraités. J'aimerais ça pouvoir faire des activités que les jeunes font, comme aller au cinéma, écouter de la musique ou des films. J'haïs pas le hockey et le sport en général aussi, alors j'aimerais ça écouter des matches avec quelqu'un. Mais juste de pouvoir discuter, échanger avec des gens qui ont les mêmes intérêts que moi, j'aimerais beaucoup ça.»

Ce n'est pas que Carl n'aime pas les résidants avec qui il habite et les bénévoles qui viennent déjà leur rendre visite. Bien au contraire. Mais il aimerait pouvoir varier les activités qu'il fait et les sujets de discussion.

«Ici, je suis le seul jeune. J'échange quand même avec les gens, mais ils n'ont pas la même histoire de vie que moi. Plusieurs ont connu une époque où il n'y avait pas de machine à laver! Et dans les bénévoles non plus, il n'y a pas de jeunes. Il y a en plusieurs qui sont vraiment merveilleux, mais on fait des choses tranquilles, comme jouer au Skip-Bo. Je n'ai même jamais eu l'occasion d'aller prendre une marche à l'extérieur avec quelqu'un. Je fais donc un appel aux jeunes, pas juste pour moi, mais pour les autres jeunes aussi qui sont hébergés dans d'autres centres. On aimerait vous rencontrer, vous parler, partager nos expériences de vie. Même les gens âgés adoreraient ça voir des jeunes qui viennent discuter avec eux.»

Quelle serait la première activité qu'il ferait avec un jeune? «C'est difficile à dire! Peut-être aller sur l'ordinateur. J'en ai un, mais je ne suis plus capable d'y aller. Et les bénévoles qui viennent nous voir ont souvent plus de 60 ans. Ils ne sont pas nécessairement très à l'aise avec un ordinateur.»

Mais jeunes ou plus âgés, Carl tient à dire haut et fort l'importance des bénévoles dans leur vie. «C'est fou comme l'ennui nous pogne vite. On trouve souvent le temps long ici et ce n'est pas toujours évident. Des fois, penser à autre chose qu'à son état de santé, c'est l'fun. Ça permet de s'évader l'esprit, d'oublier les difficultés. Et beaucoup n'ont presque pas de famille et de visite. Nous sommes contents que des gens prennent du temps pour venir nous voir. Ça prouve qu'ils ne pensent pas juste à eux.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer