Jeux équestres mondiaux: la Normandie passe le flambeau à Bromont

La princesse Haya, présidente de la Fédération équestre... (photo fournie par Cealy Tetley, Canada Hippique)

Agrandir

La princesse Haya, présidente de la Fédération équestre internationale, et Laurent Beauvais, président du comité organisateur, ont remis le drapeau de la Fédération équestre internationale à la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, symbole de la passation du flambeau.

photo fournie par Cealy Tetley, Canada Hippique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ariane Faribault
Ariane Faribault
La Voix de l'Est

(Bromont) Les Jeux équestres mondiaux 2014 sont maintenant chose du passé. Après la Normandie, les yeux de tout le milieu équestre se tournent maintenant vers Bromont, qui sera l'hôte de ce grand rassemblement dans quatre ans, du 11 au 26 août 2018. La mairesse de Bromont, Pauline Quinlan était d'ailleurs à Caen ce week-end pour la cérémonie de clôture de l'événement, afin de recevoir le drapeau de la Fédération équestre internationale, symbole de la passation du flambeau.

«La cérémonie de clôture a eu lieu dans le stade à la suite de la finale de saut d'obstacles, a indiqué Pauline Quinlan, en entrevue hier à La Voix de l'Est, alors qu'elle se trouvait toujours en France. La princesse Haya et M. Beauvais, le président du comité organisateur, nous ont remis le drapeau qui signifie que les Jeux 2014 sont clos et que nous prenons le relais. Et j'ai eu le grand privilège de pouvoir dire quelques mots. C'était vraiment émouvant. C'était un grand moment, alors qu'il y avait encore environ 15 000 personnes dans le stade.»

Dans son discours, Mme Quinlan a tenu à remercier la Fédération internationale équestre d'avoir choisi Bromont comme ville-hôte en 2018. «Évidemment, j'ai remercié la princesse Haya et la Fédération internationale d'avoir accordé les Jeux à Bromont, raconte Mme Quinlan. J'ai aussi félicité chaleureusement le comité organisateur de la Normandie, car les Jeux étaient vraiment extraordinaires. Et bien sûr, j'ai rappelé que nous sommes très fiers d'accueillir cet événement chez nous et que nous commençons déjà à travailler fort pour nous y préparer.»

Des représentants de la délégation bromontoise en Normandie, dont Roger Deslauriers, directeur général du Parc équestre olympique de Bromont, et Paul Côté, président du comité organisateur des Jeux 2018, ont pour leur part eu la tâche de porter le drapeau canadien à l'intérieur du stade.

De son côté, le président du comité organisateur des Jeux 2014, Laurent Beauvais, a passé le flambeau à Bromont avec émotion. «Nous souhaitons à nos successeurs canadiens et à la ville de Bromont d'être à la hauteur de la même passion, préparation, organisation et réalisation de ce magnifique événement, a dit M. Beauvais. Longue vie aux Jeux équestres mondiaux. Nous nous reverrons à Bromont en 2018!»

Tous les détails dans notre édition de mardi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer